30 août 201323:52

Commentaire du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Russie Alexander Lukashevitch suite aux déclarations américaines sur une action militaire contre la Syrie

1655-30-08-2013

  • en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Des déclarations de menaces d'utiliser la force contre la Syrie, faites par Washington, sont inacceptables. Au lieu d'accomplir les décisions du sommet du G8 de Lough Erne, les accords ultérieurs à présenter un rapport détaillé des experts enquêtant sur des cas d'usage présumé d'armes chimiques en Syrie au Conseil de sécurité des Nations unies, en l'absence de toute preuve, nous entendons des menaces de frappes sur la Syrie. Cependant, même les alliés des États-Unis appellent les Etats-Unis à prendre une "pause" pour attendre l'achèvement du travail du groupe d'experts de l'ONU afin d'obtenir une image objective de ce qui s'est passé et déterminer de nouvelles mesures sur la crise syrienne. Cette approche a récemment été annoncée par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Toute action militaire unilatérale en contournant le Conseil de sécurité de l'ONU, quelque «limitée» qu'elle soit, sera une violation directe du droit international, sapera les perspectives d'une solution politique et diplomatique au conflit en Syrie, conduira à un nouveau cycle de confrontation et aux nouvelles victimes. Nous ne pouvons pas permettre que cela arrive.

Le 30 août 2013

Documents supplémentaires

Vidéo

Enregistrement audio


x
x
Outils supplémentaires de recherche