4 septembre 201319:49

Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Russie Alexandre Lukashevitch sur des conséquences possibles d'une action militaire contre la Syrie pour la sécurité nucléaire et la non-prolifération

1674-04-09-2013

  • en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Vu la détérioration de la situation autour de la Syrie, la probabilité qu'une action militaire contre ce pays peut affecter des installations sensibles du point de vue de la sécurité nucléaire et la non-prolifération, suscite une inquiétude particulière.

Ainsi, dans le cas d'un coup direct délibéré ou non d'un obus contre le réacteur miniature de neutrons à Damas les conséquences pourraient être désastreuses: la contamination probable des zones environnantes et les produits de désintégration de l'uranium hautement enrichi, ainsi que la quasi-impossibilité d'assurer la comptabilisation ultérieure, le contrôle et la sécurité de matières nucléaires sur ce site.

Afin de prévenir le développement des événements sur le scénario négatif nous appelons le Secrétariat de l'AIEA de répondre rapidement à l'évolution de la situation et de fournir à ses États membres une analyse des risques liés aux frappes américaines supposées contre le réacteur miniature de neutrons à Damas et d'autres cibles en Syrie.

Le 4 septembre 2013

Documents supplémentaires

Vidéo

Enregistrement audio


x
x
Outils supplémentaires de recherche