23 juillet 201318:37

Commentaire du Département de l'Information du Ministère des Affaires étrangères de la Russie suite à l’aggravation de la situation au nord-est de la Syrie

1474-23-07-2013

  • en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Ces derniers jours, il y a eu une considérable aggravation de la situation dans la partie est de la frontière entre la Syrie et la Turquie, autour des agglomérations syriennes à majorité kurde Ras al-Ain et Tel Abyad. Cela fait longtemps qu'il y a une confrontation entre les troupes des extrémistes internationaux associés à «Al-Qaïda» et les milices populaires kurdes, qui protègent leurs maisons contre les attaques des islamistes radicaux, dans ces régions. Après plusieurs affrontements sanglants les combattants des forces kurdes ont réussi à presser considérablement les extrémistes et de capturer leur commandant, un certain Abou Moussab qui s'est fait passer pour un Tchétchène. En réponse, les bandits ont pris en otage quelque 500 Kurdes, essentiellement des femmes, des enfants, des vieillards, et ont demandé de libérer leur leader. En attendant, ils ont commencé à tuer des gens innocents en leur coupant les têtes. Les Kurdes étaient contraints à libérer Abu Moussab contre la libération des otages. Cependant, les extrémistes ont manqué à leur promesse et continuaient à détenir environ 200 civils, les utilisant comme un «boucliers humain».

Moscou condamne vigoureusement les atrocités commises par l'international terroriste au nord-est de la Syrie, les excès et les abus perpétrés par les extrémistes contre la population civile kurde qui n'est pas impliquée dans le conflit politique et militaire en cours en Syrie. Pour nous c'est encore une provocation sanglante visant à une nouvelle aggravation des relations inter-communautaires, désagrégation du pays et la création d'une base du terrorisme international sur ce territoire. Les evénements au nord-est de la Syrie ont une fois de plus confirmé la pertinence de l'appel à toutes les parties syriennes - à la fois le gouvernement et l'opposition - à unir leurs efforts pour vaincre et expulser du pays des groupes terroristes formulé dans le communiqué final du sommet des dirigeants du G8 à Lough Erne. Nous croyons que cette tâche devrait être l'un des principaux points à l'ordre du jour du dialogue intersyrien constructif dans le cadre de la Conférence internationale sur la Syrie initiée par la Russie et les Etats-Unis.

Le 23 juillet 2013

x
x
Outils supplémentaires de recherche