Agrégateur de contenus

18 juin 200223:13

STÉNOGRAMME DE L'INTERVENTION D'I.S.IVANOV, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA RUSSIE, À LA CONFÉRENCE DE PRESSE CONJOINTE CONSACRÉE AUX RÉSULTATS DES POURPARLERS AVEC P.S.MØLLER, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DU DANEMARK, À COPENHAGUE LE 11 JUIN 2002

1243-17-06-2002

  • de-DE1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Traduction non-officielle du russe

I.S.Ivanov: A présent, les relations russo-danoises se développent avec beaucoup de progression. J'ai eu l'honneur d'être reçu par sa Majesté la Reine du Danemark Margrethe la II. La visite de V.V.Poutine, Président de la Russie, au Danemark est en cours de préparation. Nous attendons avec impatience la visite de sa Majesté la Reine du Danemark dans notre pays l'année prochaine.

Les contacts à un si haut niveau reflètent l'évolution du développement des liens bilatéraux, ils sont appelés à contribuer ultérieurement à l'extension de la coopération dans tous les domaines. Les pourparlers avec mon collègue monsieur P.S.Møller, Ministre des affaires étrangères du Danemark, qui ont eu lieu aujourd'hui étaient centrés sur les deux blocs de problèmes: la coopération bilatérale, ainsi que l'ensemble de problèmes concernant les relations entre la Russie et l'Union Européenne.

Les liens entre la Russie et le Danemark ont une riche histoire. Les sentiments de sympathie et du respect réciproque ont toujours existé entre nos peuples. Nous sommes persuadés que le partenariat d'aujourd'hui va se développer, compte tenu du passé, dans l'intérêt de l'avenir.

Comme je l'ai dйjà noté, le dialogue politique se développe entre la Russie et le Danemark, de bonnes prémisses se sont tracées pour l'extension des échanges commerciaux. En 2001, le volume des échanges commerciaux a accru, il est indispensable de conserver et de pousser plus loin cette tendance qui se maintient également l'année en cours. Les liaisons culturelles s'intensifient, nous avons de bonnes perspectives dans ce domaine et notre tâche consiste à faire avancer par tous les moyens la coopération ultérieure dans le domaine de la culture.

La Russie attache une importance particulière à la coopération entre la Russie et l'Union Européenne en tant qu'une des pistes prioritaires de notre politique étrangère. Au cours de ces dernières années nous avons obtenu un avancement perceptible dans la construction de ces relations. Un grand travail pour la formation de l'espace européen économique et énergétique unique est effectué, nous entreprenons les premiers pas visant la création de l'espace européen unique de sécurité. Nous sommes prêts à l'intensifier la collaboration avec l'Union Européenne dans le domaine de la politique extérieure et de la défense. Ainsi, le travail conjoint nous attend avec les collègues du Danemark auquel passe maintenant la présidence dans l'Union Européenne.

Au cours des pourparlers une attention particulière a été prêtée au sujet de Kaliningrad. J'ai essayé de transmettre à nos collègues danois la position de l'opinion publique russe sur ce problème. Pour nous ce n'est pas le problème technique, mais politique qui doit être résolu dans l'esprit des relations nouvelles qui se créent entre la Russie et l'UE. Nous sommes persuadés que par voie des négociations et des consultations actives, nous trouverons une solution qui réponde aux intérêts de la Russie aussi bien que de l'Union Européenne et - ce qui est le plus important - aux intérêts de la coopération ultérieure.

Nous avons aussi échangé de vues sur la situation au Proche-Orient, en Afghanistan, dans la région Inde-Pakistan, là où, je tiens à le souligner tout de suite, nous concertons activement nos efforts conjoints avec l'Union Européenne dans l'intérêt du règlement. J'ai informé nos collègues des pas que les dirigeants russes entreprennent pour le règlement politique de la situation en République Tchétchène. Je voudrais souligner que nous sommes ouverts à un dialogue sur tous les problèmes, y compris sur celui de la Tchétchénie.

Je voudrais noter que nos pourparlers se déroulaient dans une atmosphère très franche. Je suis persuadé qu'ultérieurement nous allons construire ainsi notre coopération.

Question: Quelles sont les perspectives de la coopération entre la Russie et le Danemark pendant la période de la présidence du Danemark à l'Union Européenne?

I.S.Ivanov: Nous avons le calendrier très chargé des consultations et contacts bilatéraux pour les mois à venir. C'est, avant tout, le sommet en novembre, la rencontre des ministres des affaires étrangères, la rencontre des directeurs politiques, les rencontres entre autres ministres. Nous sommes persuadés que cela permettra de nous avancer sur toutes les pistes de notre coopération.

Question: Igor Serguéiévitch, comment se développent les pourparlers sur l'adhésion de la Russie à l'O.M.C.?

I.S.Ivanov: Comme vous le savez, les USA ont accordé à la Russie le statut de pays à économie de marché. Il est important qu'au cours du sommet de Moscou, monsieur Prodi, Président de la Commission Européenne a aussi déclaré que l'UE déploierait les pas nécessaires pour accorder à la Russie le statut de pays à économie de marché. Je crois que c'est une condition importante pour le développement ultérieur de nos échanges commerciaux.

Le déroulement des pourparlers sur l'adhésion de la Russie à l'Organisation Mondiale du Commerce (O.M.C.) est difficile, mais ils continuent. La Russie a déclaré clairement la volonté politique de ses autorités d'adhérer à l'O.M.C. Les pourparlers de la Russie avec l'Union Européenne se poursuivent et l'aide du Danemark peut consister à rendre la bureaucratie bruxelloise plus traitable.

Le 14 juin 2002

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche