Allocution d'ouverture de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, lors de son entretien avec Nebojsa Stefanovic, vice-Premier ministre et Ministre de l'Intérieur de la République de Serbie, Belgrade, 18 juin 2020

944-18-06-2020

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

 

Monsieur le vice-Premier ministre,

Merci pour cette rencontre. Ma visite à Belgrade se déroule alors que nous célébrons le 75e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale. Nous rendons hommage à ceux qui ont rendu cette Victoire possible. Nous venons de leur rendre hommage au cimetière et avons déposé des fleurs en l'honneur des guerriers yougoslaves et soviétiques qui sont tombés pour la victoire contre la peste brune.

Avec nos amis serbes, nous chérissons la mémoire de cet acte héroïque et mettons tout en œuvre pour empêcher que se reproduise une situation où l'idéologie de la haine recommencerait à s'emparer de territoires.

Sur la scène internationale, dans différentes organisations internationales, nous nous opposons absolument à toute tentative de glorifier des criminels nazis, de faire renaître l'idéologie nazie, toute idéologie de suprématie raciale et toute manifestation de chauvinisme et d'intolérance.

Notre approche du problème du Kosovo se base également sur les positions de respect du droit international et de la Charte de l'Onu. Nous en avons parlé en détail aujourd'hui avec le Président serbe Aleksandar Vucic et le Ministre des Affaires étrangères de votre pays Ivica Dacic.

Nous sommes fermement attachés à la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies qui exige de trouver des solutions en respectant la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Serbie. Tout comme nos amis serbes, nous sommes préoccupés par la situation dans les Balkans, notamment au Kosovo où ont tendance à se manifester des sentiments extrémistes et radicaux allant à l'encontre des principes fondamentaux du droit international.

Dans le cadre de notre ligne commune de lutte contre ces risques et menaces, nous signons avec vous aujourd'hui un accord intergouvernemental très important sur la coopération dans la lutte contre le terrorisme. Cet accord permettra d'adapter la solide base juridique aux projets concrets entre nos services compétents visant à assurer un échange d'informations, notamment sur les combattants terroristes étrangers qui, malheureusement, se répandent dans différentes régions du monde, notamment dans les Balkans.

Cet accord donnera une impulsion supplémentaire à la coopération étroite, à son développement entre votre ministère et les services compétents russes. Je veux parler du Ministère russe de l'Intérieur, du Service fédéral de sécurité, du Service fédéral de protection et, évidemment, de vos accords fondamentaux avec Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie.

Je voudrais mentionner un autre élément important de la coopération entre la Russie et la Serbie supervisé directement par votre ministère: le Centre humanitaire russo-serbe de Nis (Serbie). Malgré les tentatives de certains collègues occidentaux de politiser l'activité de ce centre, il réalise des projets très importants et concrets pour surmonter les situations d'urgence, notamment les incendies de forêt qui se sont déclarés en Serbie fin 2019. Ce centre mène un travail très sérieux de déminage. Nous pensons que la coopération dans les domaines supervisés par votre ministère apporte une contribution très importante au développement de la coopération pratique entre nos deux pays dans le contexte de l'approfondissement et du renforcement du partenariat stratégique entre la Fédération de Russie et la République serbe.

Documents supplémentaires

Photos

Affichage de 1 résultat(s).
x
x