Commentaire du Département de l'Information et de la Presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant la visite de travail en Russie de Pradeep Kumar Gyawali, Ministre des Affaires étrangères de la République démocratique fédérale du Népal

2429-24-11-2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Le Ministre népalais des Affaires étrangères, Pradeep Kumar Gyawali, se rendra à Moscou le 24 novembre pour une visite de travail à l'invitation du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. La dernière visite officielle du chef de la diplomatie du Népal en Russie avait eu lieu en 2005.

Lors des pourparlers qui se dérouleront le 25 novembre, les deux ministres examineront l'état et les perspectives de la coopération russo-népalaise, et débattront des sujets d'actualité relatifs à l'agenda international et régional.

Les relations diplomatiques entre la Russie et le Népal ont été établies le 29 juillet 1956.

Les deux pays maintiennent le dialogue politique, y compris au sommet. Ils coopèrent à l'Onu, au sein de ses organisations spécialisées et d'autres structures multilatérales, y compris de l'Organisation de coopération de Shanghai où le Népal a le statut de partenaire de dialogue. Le mécanisme de consultations entre les ministères des Affaires étrangères fonctionne depuis 1995. Leur dernière séance s'est déroulée en avril 2018  à Katmandou. 

Les deux pays maintiennent des contacts interministériels et interparlementaires. En 2019 s'est tenu un échange de visites entre les présidents des Cours suprêmes. Le ministre népalais de l’Énergie, des Ressources aquatiques et de l'irrigation Barshaman Pun s'est rendu en Russie pour participer au Forum international "Semaine énergétique russe", organisé du 2 au 5 octobre dernier. Katmandou a accueilli en juin dernier une délégation du Conseil de la Fédération. En juillet dernier, les députés du parlement fédéral du Népal ont participé au Forum international "Développement du parlementarisme", organisé à Moscou à l'initiative de la Douma. 

La coopération commerciale et économique existe depuis les années 1960, marquée notamment par la construction au Népal - avec le concours de l'URSS - de plusieurs sites d'industrie et d'infrastructure, y compris de la centrale hydroélectrique de Panauti, d'usines, d'autoroutes et d'un hôpital. Le volume des échanges bilatéraux reste pour le moment limité. Il a atteint en 2018 9,1 millions de dollars (les exportations russes se sont chiffrées à 7 millions, et les importations ont constitué 2,1 millions). Au cours du premier semestre de 2019, les échanges russo-népalais ont progressé de 5,5% en glissement annuel. La Russie exporte principalement au Népal des produits alimentaires et importe du thé, des tapis et du cuir.  

Le Népal est une destination populaire auprès des touristes russes. 11 000 Russes se sont rendus en 2018 dans cette république himalayenne à des fins touristiques.

Les conditions sont réunies pour l'élargissement de a coopération dans le domaine de la culture et de l'éducation. Les Journées de la culture russe ont été organisées avec succès en 2014 au Népal. On poursuit la pratique des quotas annuels pour les études des citoyens népalais dans des universités russes aux frais du budget russe. Ainsi, le Népal a obtenu 14 bourses d'études pour l'année universitaire 2019-2020.

Les événements survenus en 2015, année d'un séisme destructeur au Népal, ont clairement confirmé la solidité des liens d'amitié entre nos pays. La Russie a envoyé dans la zone de catastrophe une équipe de sauveteurs et de médecins (une centaine de personnes) et a fait partie des coauteurs d'une résolution de la 69e session de l'Assemblé générale de l'Onu sur l'octroi d'une aide urgente au Népal adoptée en mai 2015.

x
x