Commentaire du Département de l'information et de la presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant la visite de travail en Fédération de Russie de Khalid ben Ahmed al-Khalifa, Ministre des Affaires étrangères de Bahreïn

2371-19-11-2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

 

Mercredi 20 novembre, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'entretiendra à Moscou avec le Ministre des Affaires étrangères de Bahreïn, Khalid ben Ahmed al-Khalifa, qui effectuera une visite de travail dans notre pays.

Cet entretien entre les deux chefs de diplomatie permettra d'évoquer en détail le développement global des relations russo-bahreïnies.

Pendant les pourparlers entre Sergueï Lavrov et Khalid ben Ahmed al-Khalifa, une place particulière sera accordée aux tendances de développement de la situation au Moyen-Orient avec un accent sur la nécessité d'un règlement politique au plus vite des conflits qui y perdurent, le respect rigoureux du droit international et de la Charte de l'Onu, ainsi que la lutte résolue contre le terrorisme. En particulier, les deux ministres parleront de la situation en Syrie, dans le Golfe et dans les affaires israélo-palestiniennes.

De plus, il est prévu de "remettre les pendules à l'heure" concernant les principaux aspects de la coopération russo-bahreïnie dans le cadre de l'Onu et sur d'autres plateformes multilatérales.

Nous remarquons une nette activation des liens parlementaires bilatéraux. En juillet 2019, la Présidente du Conseil des représentants du Royaume, Fawzia Zainal, a rencontré à Moscou les présidents des chambres de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie Valentina Matvienko et Viatcheslav Volodine. En septembre 2019, les députés de la Douma Rassoul Botachtchev et Evgueni Primakov se sont rendus à Manama.

Sergueï Lavrov et Khalid al-Khalifa accorderont une attention particulière au renforcement durable des indicateurs quantitatifs et à l'élargissement de la nomenclature des échanges, qui ont dépassé la barre des 100 millions de dollars en 2018 pour la première fois. Un rôle important est joué par la Commission intergouvernementale russo-bahreïnie pour la coopération commerciale, économique, scientifique et technique. Sa deuxième réunion s'est tenue à Moscou en avril dernier.

La coopération au niveau du Fonds russe des investissements directs et du fonds bahreïni Mumtalakat affiche un bon rythme.

Les régions de la Fédération de Russie se manifestent activement à Bahreïn. Cette année, le royaume a été visité par le dirigeant du Tatarstan Roustam Minnikhanov (mars) et le dirigeant de la République de Tchétchénie Ramzan Kadyrov (octobre).

La base juridique et contractuelle de notre partenariat se perfectionne. La mise au point des projets d'accord intergouvernemental sur la coopération et l'entraide dans les affaires douanières, de mémorandums interministériels dans le domaine de la santé et de l'industrie pharmaceutique, et d'accord sur l'annulation  réciproque des exigences de visa, se poursuit.

Les contacts socioculturels s'élargissent. En février dernier, le ballet du théâtre Mariinski s'est rendu en tournée à Bahreïn, et en novembre la troupe du théâtre d'opéra et de ballet de Perm. Le nombre de touristes russes qui se rendent à Bahreïn augmente.

Nous partons du principe que la visite de Khalid al-Khalifa à Moscou contribuera au renforcement des liens avec le Royaume de Bahreïn, servira à renforcer la stabilité régionale, et à affirmer dans cette région stratégique du monde un ordre du jour constructif.

x
x