9 novembre 201309:28

Commentaire du Département de l'Information et de la Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Russie suite à la participation du Ministre des Affaires étrangères de la Russie Sergueï Lavrov à la 11e réunion des ministres des Affaires étrangères du forum «Asie-Europe » (ASEM)

2228-09-11-2013

  • en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Les 11-12 novembre le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie Sergueï Lavrov participera à la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères du Forum «Asie-Europe» (ASEM) à New Delhi.

Cet événement se déroulera sous la devise « ASEM : un pont pour la coopération dans l'intérêt de la croissance et du développement ». Les participants envisageront un large éventail de questions, y compris la lutte contre les nouveaux défis et menaces, l'assurance de la stabilité financière et économique, ainsi que les questions d'actualité de l'agenda international. Dans le cadre du renforcement de la composante pratique dans le fonctionnement du forum, la partie russe mettra également accent sur le sujet d'assurance de synergie de l'activité de l'ASEM avec le «Groupe des Vingt », l'APEC et d'autres mécanismes multilatéraux. Selon la pratique établie, le travail sera résumée dans le document final - une déclaration du Président. La réunion ministérielle de New Delhi sera un pas vers la préparation du Sommet prochain de l'ASEM qui se tiendra en octobre 2014 à Milan.

L'ASEM a été fondée en 1996 et compte aujourd'hui 51 membres, dont 30 de l'Europe (27 États membres de l'UE, la Norvège, la Suisse et la Commission européenne) et 21 membres de l'Asie (10 États membres de l'ASEAN, l'Australie, le Bangladesh, l'Inde, la Chine, la Mongolie, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, la Corée du Sud, la Russie, le Japon et le Secrétariat de l'ASEAN). Les réunions ministérielles du dialogue ASEM sont convoquées tous les deux ans, alternativement dans les pays asiatiques et européens.

La Russie a adhéré à l'ASEM en octobre 2010. Nous considérons ce forum comme une plateforme prometteuse de dialogue pour la coopération entre les Etats d'Asie et d'Europe afin de promouvoir la coopération interrégionale et la construction de l'architecture pour la coopération et la sécurité, et « comparaison » de nos positions sur les sujets mondiaux et régionaux.

Notre participation à ces événements vise la mise en œuvre des résultats du 9e Sommet Asie-Europe (Vientiane, les 5-6 novembre 2012), auquel le Premier ministre de la Fédération de Russie Dmitri Medvedev a pris part. Les organismes compétents travaillant dans des domaines tels que la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, la sécurité alimentaire et énergétique, l'éducation et la culture, la migration et les droits de l'homme, la recherche des mesures contre les changements climatiques.

La partie russe attache une grande importance à l'augmentation des mesures concrètes pour relever le défi mondial de la croissance économique stable et d'amélioration de l'interconnexion des transports.

Nous soutenons activement l'idée d'utiliser les solutions déjà prêtes de la présidence russe dans le «Groupe des Vingt », en particulier dans les domaines tels que le renforcement de la sécurité alimentaire, l'accès aux services financiers et augmentation du niveau de littératie financière, la promotion du financement des investissements, le développement d'une infrastructure moderne et le capital humain et la création de nouveaux emplois, une réglementation efficace et la généralisation des technologies de pointe.

Le renforcement du dialogue entre les civilisations est un vecteur important dans l'activité d'ASEM. En 2010, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a proposé d'organiser dans notre pays une conférence internationale de l'ASEM sur la coopération interculturelle et interreligieuse. L'événement est prévu pour le mois de juillet 2014 à Saint-Pétersbourg, sous la devise «l'harmonie entre les civilisations comme une condition nécessaire pour le développement durable ». Le forum abordera des questions telles que la préservation et le développement de la diversité culturelle et civilisationnelle, le respect des traditions nationales, le rôle du gouvernement et des médias dans la construction de l'harmonie entre les civilisations, la prévention des conflits sur des bases ethniques et religieuses. Nous comptons sur une participation active de nos partenaires de l'ASEM à cette conférence.

Le 9 novembre 2013

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Conseil de l'Europe (CE)

OTAN

Union européenne (UE)

x
x
Outils supplémentaires de recherche