8 octobre 201919:20

Réponse de Maria Zakharova, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, à une question des médias concernant les propos tenus au Congrès américain sur le retrait éventuel des États-Unis du traité Ciel ouvert

2042-08-10-2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Question: Comment pourriez-vous commenter l'annonce faite au Congrès américain concernant le retrait éventuel du pays du traité Ciel ouvert?

Réponse: On n’a constaté pour l’instant aucune déclaration officielle sur le retrait éventuel des États-Unis du traité Ciel ouvert. Les parlementaires américains se permettent périodiquement des propos de ce genre, que le Ministère russe des Affaires étrangères s’abstient de commenter.

Nous considérons le traité Ciel ouvert comme un outil important de garantie de la sécurité européenne, au même titre que le Document de Vienne sur les mesures de confiance et de sécurité de 2011. Nous saluons la reprise de la mise en œuvre complète du traité en 2019 et la distribution préliminaire des quotas actifs de vols d'observation pour l’année 2020. 

La Russie reste attachée au respect de ses engagements dans le cadre du Traité et fait preuve d'une souplesse maximale afin de le maintenir. La levée de l’interdiction des vols sur une bande de 10 km le long des frontières de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud en est un exemple. Toutefois, le caractère permanent de cette décision dépendra de l’accomplissement de bonne foi par la Géorgie de ses engagements concernant l’accueil des missions russes.

Malheureusement, la position de Tbilissi n’a toujours pas changé.

 

 

x
x
Outils supplémentaires de recherche