26 octobre 202115:20

Déclaration pour la presse de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, à l'issue de sa participation à la réunion plénière de la 18e session ministérielle du Conseil euro-arctique de Barents, Tromso, 26 octobre 2021

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

 

Chers collègues,

Je voudrais remercier sincèrement les autorités norvégiennes pour tout ce qui a été fait au poste de président du Conseil euro-arctique de Barents (CEAB). Le point culminant de ce travail a été l'événement d'aujourd'hui où nous avons pris plusieurs décisions importantes.

Nous avons signé une déclaration commune exprimant les axes principaux de notre travail à venir dans les domaines de l'économie, des transports, de la logistique, de l'infrastructure, de l'environnement, du climat, des peuples autochtones peu nombreux, de la politique de jeunesse, de la santé et de l'éducation.

Nous avons mis en œuvre la décision préparée pendant plusieurs années sur la création du Mécanisme financier de Barents. Il prévoit le financement de projets au niveau des groupes de travail du CEAB.

Nous avons adopté le Plan d'action pour la coopération en mer de Barents compte tenu du changement climatique. Il s'étend jusqu'à 2025. L'objectif consiste à prendre en compte les aspects climatiques dans toute l'activité de projet du CEAB. Je le trouve très important.

La réunion qui vient d'avoir lieu avec le Conseil régional de jeunesse a été très utile. Elle assure la continuité des générations et surtout la possibilité pour nous tous de tenir compte dans l'ordre du jour de la présidence finlandaise les attentes et les souhaits exprimés par les jeunes.

Bien évidemment, le Conseil régional de Barents est un événement important. Sa direction a également changé. La présidence est passée de Västerbotten au District autonome de Nénétsie. Le gouverneur Iouri Bezdoudny dirigera à présent la structure régionale de notre Conseil en 2022-2023. Le gouvernement russe le considère comme l'une des étapes de préparation pour la présidence au CEAB que nous entamerons après les voisins finlandais.

Je trouve que la session a été très utile et a prouvé une nouvelle fois que quand nous faisons des affaires pratiques, nous pouvons effectivement obtenir des résultats. Les divergences idéologiques et les jeux politiquent ne nous distraient pas.

Encore une fois merci à la Norvège.

 

 

 

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche