16 janvier 202010:41

Allocution d'ouverture de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie par intérim, lors de son entretien avec Abdulaziz Kamilov, Ministre des Affaires étrangères de la République d'Ouzbékistan, Tachkent, 16 janvier 2020

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Cher Abdulaziz Kamilov,

Chers amis,

Merci pour cette invitation. Il m'est toujours très agréable de venir en Ouzbékistan. C'est un pays qui n'est pas simplement notre allié et partenaire stratégique: c'est notre ami proche. Les relations entre nos ministères sont basées non seulement sur les principes politiques approuvés par les présidents, mais également sur les sympathies personnelles et les liens de camaraderie. C'est le gage du fait que nous réglons toujours nos problèmes dans le respect mutuel et en tenant compte des intérêts réciproques.

Je partage ce que vous avez dit au sujet de l'étape actuelle des relations russo-ouzbèkes. Elles connaissent effectivement une ascension sans précédent dans tous les domaines sans exception (économie, secteur social, coopération militaro-technique). L'énergie nucléaire est le fleuron de notre coopération. Il existe dans ce domaine des accords spéciaux supervisés par les chefs d’État. Sans oublier, évidemment, le secteur de l'éducation avec plusieurs antennes d'universités russes dans votre pays. Cela souligne une fois de plus la proximité de nos peuples et intérêts.

Nous nous préparons activement pour la visite officielle du Président de l'Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev en Russie. Avant sa visite se tiendra la réunion de la Commission intergouvernementale pour la coopération commerciale et économique, qui examinera les projets de documents dont on prévoit la signature lors du sommet. Nous voudrions vous proposer une série d'activités pour organiser le plus dignement possible cet événement dans nos relations.

Bien évidemment, c'est aussi l'opportunité de remettre une nouvelle fois nos pendules à l'heure sur l'ordre du jour international, la situation en Asie centrale, les problèmes de l'Afghanistan, du Moyen-Orient, de l'Afrique du Nord, et notre coopération au sein des organisations internationales, notamment à l'Onu. J'espère que nous comparerons utilement nos plans pour coopérer à la CEI. Nous souhaitons que l'Ouzbékistan renforce ses relations avec l'Union économique eurasiatique (UEE) et l'OTSC.

Encore une fois un grand merci pour votre hospitalité traditionnelle. Je suis certain que notre entretien d'aujourd'hui sera productif.

 

 

Affichage de 1 résultat(s).

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche