5 décembre 201919:36

Allocution de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, lors d'un contact avec les médias à l'issue de son entretien avec Andrej Danko, Président du Conseil national de la République slovaque, Bratislava, 5 décembre 2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs,

Il m'est très agréable et flatteur de rencontrer, dans le cadre de ma visite à Bratislava à l'occasion du CMAE de l'OSCE, le Président du Conseil national de la République slovaque Andrej Danko.

Nous avons des relations très étroites avec la Slovaquie, qui se développent progressivement. Cet été s'est déroulée la visite du Premier ministre slovaque Peter Pellegrini en Russie. Nous avons des contacts réguliers avec le ministère des Affaires étrangères slovaque. Le renforcement des contacts interparlementaires a de plus en plus d'importance dans nos relations. Il y a un mois, Andrej Danko s'est rendu à Moscou et, entre autres, il a prononcé un discours dans mon Alma mater, au MGIMO, lors d'une activité consacrée au 75e anniversaire du Soulèvement national slovaque. En 2020, nous continuerons la célébration de dates commémoratives de la Seconde Guerre mondiale: la libération de l'Europe, dans laquelle l'Armée rouge a joué un rôle décisif avec les combattants de la Résistance dans tous les pays asservis par les fascistes. Nous sommes unis par la nécessité d'inculquer à la jeune génération le rejet de toute idée de haine. A l'Assemblée générale des Nations unies, dans le cadre de l'OSCE, la Russie, avec nos partisans, met constamment en garde contre toute tentation de flirter avec les tendances néonazies, de faire preuve de complaisance envers ces dernières.

Malheureusement, ceux qui n'ont pas tiré de leçons de la plus terrible guerre de l'histoire de l'humanité cherchent à promouvoir des idées néonazies, ultra-radicales et de haine dans la politique contemporaine.

Dans les pays de l'UE et dans les pays qui veulent renforcer leurs relations avec eux, sont organisées des glorifications des nazis, des marches aux flambeaux dans l'esprit des activités organisées par l'Allemagne hitlérienne pour justifier les idées de suprématie raciale. C'est inadmissible.

Au vu du 75e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale qui sera célébré en mai prochain, avec les partisans de mêmes idées (le Président du Conseil national de la Slovaquie Andrej Danko en fait évidemment partie) nous préparons une série d'activités qui placeront tous les accents de sorte que le monde ne connaisse plus jamais une telle tragédie.

Pour conclure, je voudrais exprimer ma profonde reconnaissance au peuple slovaque pour la préservation de toutes les tombes de guerriers de l'Armée rouge qui ont combattu avec les Slovaques pour l'indépendance de notre Patrie, contre le fascisme.

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche