2 décembre 201919:40

Allocution d'ouverture de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, lors de son entretien avec Ilham Aliev, Président de la République d'Azerbaïdjan, Bakou, 2 décembre 2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Monsieur Aliev,

Je vous remercie de cette possibilité de vous rencontrer dans le cadre de ma visite en Azerbaïdjan, pays amical. Nous considérons vraiment nos relations de la même manière: elles sont ascendantes, se développent progressivement dans tous les domaines, comme le confirment vos contacts réguliers avec le Président russe Vladimir Poutine - ce que vous avez mentionné. Vous vous êtes également entretenus à Pékin en marge du forum international "La Ceinture et la Route", ainsi que dans le cadre de votre participation au Club de discussion international Valdaï de Sotchi, où s'est tenue une rencontre bilatérale utile et une discussion multilatérale très intéressante avec votre participation sur les principaux problèmes de la politique régionale et internationale.

Nous avons grandement apprécié la visite de la Première vice-présidente azerbaïdjanaise Mehriban Alieva en Fédération de Russie, ses contacts avec Vladimir Poutine et avec le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, la Présidente du Conseil de la Fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie Valentina Matvienko, sa participation à une cérémonie très importante d'inauguration du pavillon de l'Azerbaïdjan au Centre panrusse des expositions, et sa participation au Forum interrégional. Nous mettrons en œuvre toutes les initiatives qui ont été évoquées durant cette visite. Elles concernent notamment l'ajout d'un nouveau thème dans notre coopération économique intergouvernementale: les innovations et les hautes technologies. Une "feuille de route" spéciale sera rédigée, et dans quelques jours déjà la Commission intergouvernementale pour la coopération économique entre la Fédération de Russie et l'Azerbaïdjan examinera la situation dans ce secteur.

Comme vous l'avez mentionné, les échanges augmentent rapidement et devraient atteindre 3 milliards de dollars. Les investissements russes directs dans l'économie azerbaïdjanaise s'élèvent à 1,5 milliard de dollars. Plus de 70 régions de notre pays coopèrent avec l'Azerbaïdjan. Plus de 300 entreprises avec un capital russe travaillent en Azerbaïdjan, et en Russie également le capital azerbaïdjanais s'affirme de plus en plus.

Un autre résultat intéressant et très important de la visite de Mehriban Alieva en Fédération de Russie est l'entente pour rendre les forums de jeunesse entre la Russie et l'Azerbaïdjan plus réguliers. C'est fondamental du point de vue de la continuité, de la préservation de la mémoire historique, de l'éducation des jeunes générations de nos pays dans un esprit d'amitié et de bon voisinage - qui a toujours été inhérent à nos relations.

En ce qui concerne notre coopération au sein des organisations internationales, régionales et universelles, nous tenons en grande estime nos positions réciproques. Nous continuerons d'aider à défendre nos positions communes et les questions qui représentent un intérêt particulier à la fois pour l'Azerbaïdjan et la Fédération de Russie.

Cela concerne notamment le processus de paix du Haut-Karabakh. Nous souhaitons que les ententes sur les mesures de confiance, l'établissement des contacts humanitaires, notamment au niveau des médias, conclues au sommet de Vienne et réaffirmées pendant la réunion ministérielle à Moscou, soient mises en œuvre. Elles le sont progressivement et, je l'espère, la rencontre des ministres des Affaires étrangères de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie prévue cette semaine permettra de consolider ces processus.

En même temps, je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il reste encore beaucoup de choses à faire pour instaurer une paix durable. Je soutiens totalement votre thèse qu'il est nécessaire d'éviter une rhétorique allant à l'encontre des principes fondamentaux approuvés par les deux parties et fixés dans la Charte de l'Onu et l'Acte final d'Helsinki.

Je vous remercie sincèrement pour cette possibilité d'échanger avec vous, monsieur Aliev. J'espère que cette visite, qui se poursuivra demain, permettra de faire passer nos relations à un niveau de confiance et de productivité encore plus élevé.

Affichage de 1 résultat(s).

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche