Agrégateur de contenus

14 octobre 201318:30

Commentaire du Département de l’Information et de la Presse du ministère des Affaires étrangères de la Russie sur l'enlèvement des employés du Comité international de la Croix-Rouge en Syrie

2015-14-10-2013

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Ce 13 octobre cinq employés du Comité international de la Croix-Rouge (CICR ) et un volontaire du Croissant-Rouge arabe syrien ont été enlevés par des inconnus armés au nord-ouest de la Syrie dans la province d'Idlib, où ils se trouvaient depuis le 10 octobre pour étudier la situation, accorder de l'assistance médicale dans les hôpitaux de cette partie du pays et fournir des médicaments dans les villes de Sarmin et Idlib. Les employés humanitaires ont été enlevés sur le territoire sous le contrôle de l'opposition armée syrienne, à leur retour à Damas dans les voitures portant l'emblème du CICR. Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de cet enlèvement.

Moscou condamne d'une manière la plus décisive ce crime audacieux commis contre des représentants internationaux, qui accordaient aux civils syriens de l'aide dont ils ont vraiment besoin, souvent en mettant en danger leurs propres vies.

Dans le même temps, nous saluons la décision de la direction du CICR de ne pas suspendre les activités de la Croix-Rouge tellement demandées en Syrie et poursuivre leur mission humanitaire.

Nous lançons un appel à tous ceux qui sont derrière l'enlèvement à libérer immédiatement les employés du CICR sans aucune condition. Nous espérons que les forces extérieures qui ont une influence sur les formations armées dans la province d'Idlib appliquent l'influence nécessaire sur les représentants de l'opposition.

Le 14 octobre 2013

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche