Agrégateur de contenus

21 novembre 202012:49

Allocution d'ouverture de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, lors de la rencontre d'une délégation interministérielle russe avec Nikol Pachinian, Premier ministre de l'Arménie, Erevan, 21 novembre 2020

2020-21-11-2020

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

 

Monsieur Pachinian,

Chers collègues,

Nous voudrions avant tout vous transmettre les salutations et les meilleurs vœux du Président russe Vladimir Poutine et du Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine.

Nous nous trouvons ici sur décision du Président russe Vladimir Poutine. Vous avez évoqué avec lui l'ordre du jour de nos pourparlers d'aujourd'hui. Vous avez également parlé de cette visite avec le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine.

Comme vous l'avez dit, nous souhaitons aujourd'hui étudier l'ensemble de nos relations dans une situation où, après de longues négociations, a été adoptée la Déclaration des dirigeants de l'Arménie, de l'Azerbaïdjan et de la Russie du 9 novembre 2020 qui a mis un terme à l'effusion de sang et a offert la possibilité de stabiliser la situation dans toutes ses dimensions, notamment humanitaire. Vous savez que les casques bleus russes mettent activement en œuvre cet accord, ce qui inclut l'assistance humanitaire.

Nous évoquerons également aujourd'hui les questions relatives au Centre interministériel de réaction humanitaire en cours de mise en place. C'est une nouvelle structure qui travaillera entièrement pour satisfaire les besoins de la population civile et reconstruire l'infrastructure civile. Nous aborderons aujourd'hui les questions d'actualité de notre coopération économique et dans le secteur énergétique conformément au programme aimablement préparé par nos amis arméniens.

Je voudrais noter également que nous travaillons activement avec les organisations internationales, les structures de l'Onu telles que le Haut-Commissariat pour les réfugiés, le Programme des Nations unies pour le développement, le Programme alimentaire mondial, l'Unicef, l'Unesco, et le Comité international de la Croix-Rouge. Nous sommes en contact avec toutes ces organisations et leurs dirigeants. Nous sommes prêts à un échange d'avis aujourd'hui pour savoir comment organiser de manière optimale leur contribution au règlement des problèmes qu'il faut maintenant examiner et régler.

Nous sommes reconnaissants pour l'accueil traditionnellement chaleureux dont nous faisons l'objet à Erevan, nous vous remercions. Nous réaffirmons notre soutien au peuple arménien fraternel.

Si vous le permettez, mes collègues sont prêts à exprimer nos approches des différents aspects de la coopération économique, énergétique et sociale, y compris nos efforts communs pour lutter contre les conséquences du coronavirus.

Merci.

 

 

 

Documents supplémentaires

Photos

Календарь

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche