Actualités

13 janvier 201419:15

Commentaire du Département de l'Information et de la Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Russie sur la situation en République centrafricaine

34-13-01-2014

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

C'est avec attention que nous observons l'évolution de la situation en République centrafricaine. Nous sommes pour la restauration de l'ordre constitutionnel et la stabilisation rapide de la situation en matière de sécurité, la normalisation de la situation humanitaire extrêmement difficile dans ce pays.

Nous sommes perduadés que la responsabilité première pour trouver une solution à la crise en République centrafricaine revient aux pays de la région avec l'assistance de la communauté internationale, conformément aux résolutions 2121 et 2127 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Nous supposons que la décision du Président de transition de la République centrafricaine Michel Djotodia et du Premier ministre Nicolas Tiangaye de démissioner est dictée par le désir de stimuler le processus de paix dans ce pays africain sur la base des accords de Libreville du 11 janvier 2013, la «feuille de route» de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) du 18 avril 2013, et les accords conclus lors du sommet de la CEEAC à N'Djamena les 9 et 10 janvier 2014.

Nous espérons que dans le délai établis par la Charte constitutionnelle le Conseil de transition national de la République centrafricaine - la plus haute instance législative du pays - approuvera la candidature du nouveau président pour une période transitoire jusqu'aux élections présidentielles et législatives démocratiques en République centrafricaine.

Le 13 janvier 2014

Ambassades et consulats russes à l'étranger

Représentations en Russie

Reportage photos