17 janvier 201819:14

Sur l'entretien du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avec les ambassadeurs des pays arabes

46-17-01-2018

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Communiqué de presse

 

Mercredi 17 janvier, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a rencontré les chefs de mission diplomatique des pays arabes et le représentant de la Ligue arabe à Moscou.

Les interlocuteurs ont échangé leurs avis sur la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en mettant l'accent sur l'objectif de faire retomber la tension dans la région, ainsi que sur le règlement des situations de crise. Ils ont également souligné la nécessité de consolider les efforts des pays arabes et de toute la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme international.

Durant les discussions, une attention particulière a été accordée au processus de paix israélo-palestinien.

Sergueï Lavrov a souligné que les solutions à toutes les questions relatives au statut définitif des territoires palestiniens, y compris le sort de Jérusalem, devaient être trouvées dans le cadre des négociations israélo-palestiniennes directes sur la base juridique internationale connue incluant les résolutions du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations unies, ainsi que l'Initiative de paix arabe. La Russie est prête à poursuivre sa contribution à l'établissement d'un dialogue politique fiable entre les Palestiniens et les Israéliens aussi bien au format bilatéral que sur différentes plate-formes internationales, y compris le Quartet de médiateurs internationaux pour le Proche-Orient.

Le chef de la diplomatie russe a réaffirmé les approches fondamentales de la Russie au profit du règlement des problèmes et des conflits politiques intérieurs dans les pays arabes par la voie pacifique, grâce à un dialogue national inclusif et sans ingérence extérieure. C'est sur ces fondements que la Russie, en coopération étroite avec ses partenaires régionaux, prépare le Congrès du dialogue national syrien à Sotchi appelé à activer le processus de Genève sous l'égide de l'Onu, à aider les Syriens à élaborer eux-mêmes la nouvelle Constitution du pays et à préparer les élections sur sa base, comme le stipule la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

A l'issue de la réunion a été exprimé un intérêt commun pour renforcer la coopération entre la Russie et la Ligue arabe, notamment dans le cadre du Forum russo-arabe de coopération.

 

 

 

 

Documents supplémentaires

Photos

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Conseil de l'Europe (CE)

OTAN

Union européenne (UE)

x
x
Outils supplémentaires de recherche