26 mai 202013:23

Allocution d'ouverture de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, lors de la réunion du CMAE de l'OTSC, Moscou, 26 mai 2020

791-26-05-2020

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

 

Chers collègues,

Je suis ravi de vous voir. En tant que président, je voudrais dire quelques mots avant que nous n'abordions l'ordre du jour.

Le mois qui vient de s'écouler a été très chargé en termes de contacts. En mai, nous avons déjà organisé des discussions productives au format du CMAE de la CEI. Nous avons également rencontré certains collègues dans le cadre du CMAE de l'OCS.

Aujourd'hui, pour la première fois de l'histoire, nous organisons une réunion ministérielle de l'OTSC en visioconférence. Certes, ce format ne peut pas remplacer la communication vivante, mais cela ne nous empêchera certainement pas de travailler aujourd'hui aussi amicalement et efficacement que toujours.

L'infection de coronavirus représente une sérieuse épreuve affectant tout le système des relations internationales, une sérieuse épreuve pour tous les pays et structures interétatiques. Aujourd'hui nous analyserons attentivement les conclusions à en tirer vis-à-vis de l'activité de notre Organisation. Il est clair que le potentiel de l'OTSC est nécessaire pour réagir à ce genre de menaces afin de garantir la santé et le bien-être des citoyens de nos pays. C'est pourquoi nous avons suggéré d'examiner aujourd'hui les mesures prioritaires pour développer la coopération dans le domaine de la sécurité biologique.

L'OTSC joue un rôle central dans le maintien de la sécurité non seulement dans sa zone de responsabilité, mais également dans l'ensemble de l'espace eurasiatique.

Nous parlerons aujourd'hui de la situation générale dans notre région et dans le monde. La situation militaro-politique tendue en Afghanistan reste au centre des discussions.

Dans le contexte de la coopération antiterroriste, l'OTSC doit continuer d'accorder la plus grande attention à l'identification des terroristes combattants étrangers, notamment des ressortissants des pays de la CEI. A la création de cette barrière fiable pourrait contribuer l'achèvement du travail sur l'établissement de la Liste commune des organisations reconnues comme terroristes par les pays de l'OTSC.

Le trafic de stupéfiants, notamment d'origine afghane dont les revenus sont utilisés pour financer l'activité terroriste, représente une sérieuse menace. L'opération antidrogue de l'OTSC, "Canal", joue un rôle important pour la contenir. Nous prônons l'élargissement de la géographie de "Canal" avec la participation de nouveaux acteurs. Cette année, nous ferons le bilan de la mise en œuvre du Programme antidrogue de l'OTSC en 2015-2020.

Il serait utile de synchroniser les programmes antiterroristes de l'OTSC avec les projets de la CEI et de l'OCS dans ce domaine, de garantir une consolidation maximale des potentiels des organisations en la matière. Nous comptons évoquer aujourd'hui cette question. Nous saluons les dirigeants des secrétariats de la CEI et de l'OCS.

Nous jugeons important de poursuivre au format de l'OTSC un dialogue régulier sur tout l'éventail des questions de sécurité dans la région euro-atlantique également dans le but de coordonner les approches des alliés.

Le renforcement du potentiel de maintien de la paix de l'OTSC nécessite une attention particulière. Nous poursuivrons aujourd'hui la discussion sur le règlement des questions organisationnelles et le perfectionnement de la base juridique. J'espère que cela permettra aux services de l'OTSC de participer aux opérations de maintien de la paix sous l'égide de l'Onu.

Cette année est particulière, elle marque le 75e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique. Il est réjouissant que malgré le coronavirus nos pays ont largement célébré cette date sacrée dans différents formats.

Je voudrais remercier nos partenaires pour leur contribution à l'organisation, dans le cadre de l'OTSC, d'une exposition virtuelle conjointe de documents d'archives et photo pour cet anniversaire. Je vous remercie pour la contribution substantielle que vous avez apportée au travail sur ce projet.

Je compte sur votre soutien et un travail conjoint intéressé pour réaliser les priorités de la présidence russe proposées par le Président russe Vladimir Poutine et approuvées par les dirigeants de vos pays.

Je nous souhaite à tous un travail productif.

 

 

                                                      

 

 

 

Documents supplémentaires

Photos

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Conseil de l'Europe (CE)

OTAN

Union européenne (UE)


x
x
Outils supplémentaires de recherche