30 septembre 202117:32

Sur les résultats de la deuxième réunion du groupe de travail franco-russe "Dialogue stratégique interministériel en matière de cybersécurité"

1946-30-09-2021

  • ru-RU1 fr-FR1

 

Communiqué de presse

 

Mardi 28 septembre à Moscou s'est déroulée la deuxième réunion du groupe de travail franco-russe "Dialogue stratégique interministériel en matière de cybersécurité", créé suite à une entente entre les présidents Vladimir Poutine et Emmanuel Macron.

L'ordre du jour des consultations couvrait un large éventail de questions relatives à la garantie de la sécurité dans le secteur de l'information au niveau des structures régionales et internationales, ainsi que sur le plan bilatéral.

Côté russe, les consultations étaient menées par l'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire Andreï Kroutskikh, représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour la coopération internationale en matière de sécurité de l'information; et la délégation française était dirigée par l'Ambassadeur pour les affaires numériques du Ministère français des Affaires étrangères Henri Verdier.

La délégation russe incluait des représentants de l'appareil du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, du Ministère russe des Affaires étrangères, du Ministère de l'Intérieur, du Ministère de la Défense, du Ministère du Développement numérique, du Ministère de la Justice, du Parquet russe, du Comité d'enquête de Russie, du FSB russe, et du FSO russe. La délégation française était représentée par des experts du Ministère des Affaires étrangères, de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, du Ministère de la Défense, du Ministère de l'Intérieur et de l'Ambassade de France en Russie.

Les interlocuteurs ont constaté la nécessité de prévenir les conflits et d’empêcher toute forme de confrontation dans l'espace de l'information, d'utiliser les technologies de l'information et de la communication (TIC) à des fins pacifiques, et de renforcer la coopération internationale dans la lutte contre la cybercriminalité.

Les interlocuteurs ont analysé le début de l'activité du nouveau Groupe de travail de l'Onu à composition non limitée sur les questions liées aux TIC et à leur potentielle utilisation malveillante pour 2021-2025. Il a été proposé d'évoquer, notamment dans le cadre du Groupe de travail, toute initiative nationale en ce sens. La délégation russe a présenté un projet de résolution de la Première commission de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations unies sur la cybersécurité internationale, notant qu'elle était basée sur des principes non conflictuels et fédérateurs dans l'intérêt de toute la communauté internationale.

Pendant la réunion, la partie russe a également présenté le projet de convention de lutte contre l'usage des TIC à des fins criminelles, officiellement soumis par la Russie au comité spécial compétent de l'Onu le 27 juillet 2021.

Les questions relatives à la coopération pratique bilatérale dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité ont été abordées en détail.

Les interlocuteurs ont présenté leurs principales approches pour garantir la cybersécurité et la cybersécurité internationale exprimées dans les documents fondamentaux de planification stratégique de la Fédération de Russie - la Stratégie de la sécurité nationale et les Fondements de la politique d'État dans le domaine de la cybersécurité internationale.

Ils ont souligné l'importance de développer la coopération en matière de cybersécurité internationale dans le cadre des formats internationaux tels que l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l'Union internationale des télécommunications (UIT).

Les parties ont noté la grande importance de l’élaboration de mesures de renforcement de la confiance dans l'espace de l'information dans le cadre du Groupe de travail informel de l'OSCE, approuvée par la décision 1039 du Conseil permanent. Les interlocuteurs ont souligné l'importance de poursuivre un travail actif pour une mise en œuvre substantielle des mesures actuelles et l'élaboration de nouvelles mesures pour renforcer la confiance.

Les consultations se sont déroulées dans une atmosphère constructive. Leur prochain cycle se déroulera à Paris dans les délais convenus.

 

 

 

x
x
Outils supplémentaires de recherche