8 novembre 201918:18

Commentaire de Maria Zakharova, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, en lien avec le démantèlement du monument aux sous-mariniers soviétiques à Riga

2290-08-11-2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Littéralement chaque semaine, des actualités nous parviennent de Lettonie concernant des actes de vandalisme contre des monuments  aux guerriers soviétiques tombés dans la lutte contre le fascisme. Elles ne font que confirmer les projets des représentants radicaux de la coalition au pouvoir en Lettonie qui veulent "mettre fin à l'héritage mémoriel soviétique une fois pour toutes".

Ainsi, on a récemment démantelé à Riga un monument en hommage aux sous-mariniers soviétiques morts en mer Baltique au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Nous voudrions rappeler que ce monument est concerné par l'Accord entre le Gouvernement de la Fédération de Russie et le Gouvernement de la République de Lettonie du 30 avril 1994 sur la sécurité sociale des retraités militaires russes et des membres de leurs familles résidents de la Lettonie. Conformément à l'article 13 de l'Accord, les autorités lettones s'engagent à "assurer le maintien, l'aménagement et la protection des sites mémoriels" en Lettonie.

L'Ambassade russe à Riga a transmis une note de protestation au Ministère letton des Affaires étrangères et a exigé que la Lettonie s'explique et adopte des mesures appropriées pour enquêter sur ce crime, rectifier ses conséquences et traduire les coupables en justice.

Si un tel acte de barbarie restait impuni, il assombrirait évidemment davantage le contexte des relations entre la Russie et la Lettonie, qui sont déjà compliquées.

x
x
Outils supplémentaires de recherche