6 décembre 201919:44

Sur la participation de Sergueï Riabkov, vice-Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, à la réunion de la Commission conjointe dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d'action global commun sur le nucléaire iranien

2546-06-12-2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Communiqué de presse

 

Vendredi 6 décembre à Vienne s'est tenue une réunion de la Commission conjointe des membres du Plan d'action global commun - la Russie, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Iran, la Chine et la France - au niveau des directeurs politiques des ministères des Affaires étrangères avec un rôle de coordination du Service européen pour l'action extérieure. La Russie y était représentée par le vice-Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Les participants ont réaffirmé leur attachement ferme et immuable au Plan d'action, et ont été unanimes quant à la nécessité de respecter les termes du Plan d'action par toutes les parties. Le seul obstacle au rétablissement de l'équilibre prévu par le Plan d'action est la ligne anti-iranienne destructive des États-Unis, qui ont unilatéralement refusé de remplir leur partie de l'accord nucléaire approuvé par la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies, et empêchent les autres parties de le mettre en œuvre. Dans ce contexte, il est très important que les démarches iraniennes pour réduire leurs engagements dans le cadre du Plan d'action sont réversibles, et que le programme nucléaire iranien reste sous un contrôle rigoureux de l'AIEA.

Le représentant russe a souligné la nécessité absolue d'unir les efforts des acteurs restants du Plan d'action pour préserver les accords globaux sur le nucléaire iranien et créer un milieu protégé pour réaliser les éléments importants du Plan d'action comme la reconfiguration de l'usine de Fordo pour la production d'isotopes stables et la modernisation du réacteur d'Arak.

En marge de la Commission conjointe, Sergueï Riabkov s'est entretenu à part avec le directeur politique du Ministère des Affaires étrangères français Philippe Errera, le directeur du Département de la maîtrise des armements du Ministère des Affaires étrangères chinois Fu Cong, et la Secrétaire générale du Service européen pour l'action extérieure Helga Schmid.

 

 

x
x
Outils supplémentaires de recherche