30 décembre 201918:17

Commentaire du Département de l'Information et de la Presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant l'escalade des tensions en Irak et en Syrie

2706-30-12-2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Moscou est préoccupé par l'échange de frappes entre le groupe militaire et politique Hezbollah et des unités des forces armées des États-Unis déployées sur le territoire irakien.

Selon les dernières informations, la base aérienne américaine à proximité de Kirkouk a été ciblée le 27 décembre par des tirs de missiles, tuant un expert civil et blessant plusieurs militaires.

Le 29 décembre, les États-Unis ont lancé des "frappes défensives de précision" contre cinq sites du Hezbollah à l'ouest de l'Irak et à l'est de la Syrie (25 morts et environ 50 blessés). Bagdad a publiquement dénoncé ces opérations qui, selon le Premier ministre irakien Adel Abdel-Mehdi, violent la souveraineté du pays et menacent sa sécurité.

De notre côté, nous considérons ces actions comme inacceptables et contreproductives. Nous appelons toutes les parties à s'abstenir de nouvelles actions capables de déstabiliser rapidement la situation militaire et politique en Irak, en Syrie et dans les pays voisins.   

 

 

x
x
Outils supplémentaires de recherche