10 avril 201418:19

Commentaire du Département de l’Information et de la Presse du MAE de la Russie d’une question concernant la mise en œuvre de la Convention de Montreux par la Turquie

824-10-04-2014

  • en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

La récente allégation du représentant du Ministère turc des Affaires étrangères que la déclaration du Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, S.Lavrov, concernant la non-application de certaines dispositions de la Convention de Montreux par la partie turque «ne reflète en aucune façon la vérité», nous rend perplexes.

La Convention de Montreux prévoit un certain nombre de restrictions sur le séjour des bâtiments de guerre des puissances non riveraines de la mer Noire. En particulier, quel que soit le but de leur présence, en vertu de la chapitre 2, art. 18 de la Convention de Montreux, le séjour de ces navires dans la mer Noire est limité à 21 jours au maximum.

Les faits démontrent que la frégate de la marine des États-Unis « USS Taylor » est entrée dans la mer Noire le 5 février dernier, et est partie dans la mer Méditerranée le 9 mars dernier, dépassant ainsi 11 jours de la période maximale autorisée, ce qui, par conséquent, constitue une violation de la Convention. Cependant, la partie turque ne nous a pas immédiatement signalé de ce retard.

Pour notre part, nous avons exprimé nos préoccupations aux parties américaine et turque, sous la forme de notes verbales.

Nous espérons que la Turquie, ainsi que les pays non riverains vont strictement respecter leurs engagements en vertu de la Convention.

Le 10 avril 2014

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Conseil de l'Europe (CE)

OTAN

Union européenne (UE)

Affichage de contenus web est temporairement indisponible.
x
x
Outils supplémentaires de recherche