30 mai 200103:41

DISCOURS DE BIENVENUE D'I. S. IVANOV, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE RUSSIE, AUX PARTICIPANTS AU FORUM RUSSO-JAPONAIS « RELATIONS RUSSO-JAPONAISES DANS LA RÉGION ASIE-PACIFIQUE DANS LE CONTEXTE DE LA GLOBALISATION »

1012-29-05-2001

  • ru-RU1 fr-FR1

Discours de bienvenue d'I. S. Ivanov, Ministre des Affaires étrangères de Russie, aux participants

au forum russo-japonais « Relations russo-japonaises dans la région Asie-Pacifique dans le contexte

de la globalisation »

Je souhaite sincèrement la bienvenue aux participants au forum intitulé « Relations russo-japonaises dans la région Asie-Pacifique dans le contexte de la globalisation », qui rassemble d'éminents représentants des milieux politique, scientifique et officiel, ainsi que des élites russe et japonaise. Une reconnaissance toute particulière va aux organisateurs du forum : la direction du Centre des études stratégiques et l'Institut national des études complexes japonais, pour la préparation et l'organisation de cet événement.

Votre forum revêt une grande importance sur le plan de la réalisation pratique des accords passés entre les leaders de Russie et du Japon sur le travail des élites des deux Etats en direction d'une mise en lumière de l'importance des relations amicales entre la Russie et le Japon, et notamment de la recherche d'une solution mutuellement acceptable au problème du traité de paix.

La discussion des difficiles questions qui nous sont échues en héritage du passé reste un élément important de notre dialogue. Nous n'avons bien entendu pas l'intention de l'éluder. Ceci étant, nous comptons que les entretiens constructifs entre responsables compétents de nos pays aideront à remettre ces questions à la place qui leur revient dans tout le complexe des relations bilatérales entre la Russie et le Japon, avant tout compte tenu de la perspective de leur développement à long terme.

La participation de la Russie à un tel niveau de représentation à ce forum témoigne de l'attention qui est traditionnellement portée au Japon et plus généralement à l'Asie dans les priorités de notre politique étrangère. Notre pays est directement concerné par le processus de recherche de réponses communes aux défis de la globalisation en Asie et s'efforce de participer pleinement à l'intégration économique et politique régionale, à la formation d'une communauté de sécurité, à l'élaboration de nouvelles formes de développement de la coopération mutuellement profitable aux niveaux bilatéral et multilatéral.

Les relations avec le Japon sont l'une des priorités permanentes de la politique de la Russie dans la région Asie-Pacifique. Sans aucune exagération, les relations russo-japonaises sont aujourd'hui meilleures qu'elles ne l'ont jamais été au cours de leur histoire. La Russie et le Japon entrent dans le nouveau siècle avec un important bagage de mesures en vue de l'avancée ultérieure d'un partenariat constructif aussi bien dans les affaires bilatérales qu'internationales. Nous nous engageons fermement dans la voie de la continuation du développement des liaisons russo-japonaises. Nous sommes persuadés que ceci correspond aux intérêts à long terme des peuples des deux pays, aidera à la formation d'un monde multipolaire et au renforcement de la sécurité et de la stabilité de la région Asie-Pacifique.

La réalisation de ces objectifs exige un travail commun considérable des représentants gouvernementaux, des diplomates et des scientifiques, ainsi que des représentants des élites. C'est justement pour cela que nous sommes intéressés par les idées nouvelles qui nous permettront de nous avancer plus avant encore dans l'élaboration de nouvelles approches. Je suis convaincu que les résultats de vos discussions seront utiles aussi bien au dialogue russo-japonais que dans le cadre de la coopération multilatérale dans la région Asie-Pacifique.

En conclusion, je voudrais souhaiter aux participants au forum un travail fructueux et productif.

Le 29 mai 2001

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Conseil de l'Europe (CE)

OTAN

Union européenne (UE)

x
x
Outils supplémentaires de recherche