3 juillet 200915:25

Sténogramme de l'intervention de S.V.Lavrov, Ministre des affaires étrangères de la Russie, à la réunion "L'Est de la Russie et l'intégration en Asie-Pacifique : défis et possibilités", Moscou, le 3 juillet 2009

1082-03-07-2009

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Chers collиgues,

Avant tout, je voudrais vous remercier pour votre rйaction constructive а notre idйe de la rйunion, consacrйe aux problиmes de l'implication des rйgions Est de la Russie aux processus d'intйgration en Asie-Pacifique.

Je vous rappelle, que l'initiative d'organiser cette rencontre a йtй avancйe il y a un an au cours de la rйunion des ambassadeurs et des reprйsentants permanents de la Russie а l'йtranger et a йtй soutenue par D.A.Medvйdev, Prйsident de la Fйdйration de Russie. Cela a rйsultй en mission donnйe par le Gouvernement de la Fйdйration de Russie.

Aujourd'hui, les problиmes du dйveloppement des rйgions russes, situйes а l'est de l'Oural, attirent une attention particuliиre. Il a йtй donnй une impulsion supplйmentaire а la rйalisation des programmes fйdйraux ciblйs, adoptйs auparavant, la «Stratйgie du dйveloppement socioйconomique de l'Extrкme-Orient, de la Rйpublique de Bouriatie, du territoire Transbaпkalien et de la rйgion d'Irkoutsk jusqu'а 2025» sont en cours d'йlaboration.

En un an, le Prйsident D.A.Medvйdev et le Prйsident du Gouvernement V.V.Poutine sont plusieurs fois venus en Sibйrie et en Extrкme-Orient en visites de travail. Le 21 mai а Khabarovsk sous la direction du Prйsident de la Fйdйration de Russie s'est passйe la rйunion aux problиmes de la coopйration frontaliиre avec la Chine et la Mongolie. Aujourd'hui lа-bas se passe la rйunion du Conseil de Sйcuritй de la Fйdйration de Russie aux problиmes des garanties de la sйcuritй et du dйveloppement socioйconomique des sujets de la Fйdйration, faisant partie du district fйdйral d'Extrкme-Orient. La rйgion est rйguliиrement visitйe par I.I.Chouvalov, Premier Vice-Prйsident du Gouvernement, qui est responsable entre autres de la prйparation du sommet de la CEAP de 2012 а Vladivostok.

Tout cela tйmoigne, que les problиmes du dйveloppement des rйgions est de notre pays se trouvent constamment dans le collimateur des dirigeants de l'йtat. Cela exige de nous encore plus d'efforts йnergiques dans la mise en pratique des projets prйvus, des idйes fraоches et des nouvelles approches, adйquats aux dйfis de la situation changeante.

La conversation а propos des aspects internationaux du rиglement du problиme des rйgions de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient est vraiment mыr depuis longtemps. Et c'est trиs bien, qu'aujourd'hui, nous pouvons discuter ces questions au format aussi large – avec la participation des reprйsentants des autoritйs fйdйrales et rйgionales, des milieux d'affaires et d'experts, ainsi que – je souligne, que cela a йtй fait pour la premiиre fois – des ambassadeurs russes dans les pays leaders de la rйgion.

L'Asie-Pacifique constitue la zone des intйrкts particuliers de la Russie. Il ne pouvait pas en кtre autrement compte tenu de l'appartenance naturelle de la Russie а l'AP. Et nos rйgions orientales doivent faire partie du vaste espace de l'Asie et du Pacifique non seulement gйographiquement, mais aussi йconomiquement. Cela permettrait d'utiliser pleinement la «ressource externe» pour le dйveloppement intйrieur de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient.

Le rфle de l'AP dans l'йconomie mondiale ne cesse d'augmenter. Ici, mкme dans les conditions de la crise financiиre йconomique globale, on voit la croissance dynamique de la majoritй des йconomies, et les processus de l'intйgration non seulement ne s'estompent pas, mais s'accйlиrent. L'avenir appartient а cette rйgion.

Ces derniиres annйes, nous ciblons rйsolument notre politique йtrangиre sur le dйveloppement actif des relations avec les pays de l'AP, la participation а l'activitй des groupements d'intйgration rйgionaux et des forums multipartites. Dans le mкme temps, on ne peut ne pas voir, que les mesures de renforcement des liaisons йconomiques des rйgions orientales de la Russie avec l'AP restent insuffisamment efficaces, prennent du retard, ne sont pas йquilibrйes. En rйsultat, notre «offensive» de politique йtrangиre en AP se retrouve insuffisamment йtayйe par les йchanges commerciaux, ne trouve pas d'appui sur les fortes «arriиres» йconomiques.

Cependant, les conditions pour notre participation active а l'йconomie en Asie-Pacifique sont а prйsent assez favorables, et sous certains rapports, je dirais mкme, uniques.

Grвce а la normalisation des relations avec la Chine et leur йlйvation au niveau de partenariat stratйgique le long de notre frontiиre Est est formйe la situation fonciиrement nouvelle, qui ouvre de vastes possibilitйs pour le dйveloppement йconomique des rйgions frontaliиres et de l'Est de la Russie en gйnйral. La Mongolie – cette richissime «rйserve naturelle», qui a besoin de coopйrer avec la Russie pour mettre en valeur son patrimoine national et dйvelopper son йconomie - est un йtat traditionnellement amical. Le Japon manifeste un grand intйrкt а investir dans l'йconomie russe, avant tout dans celle de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient. Un grand potentiel rйside dans le partenariat qui se renforce avec la Rйpublique de Corйe. Les relations bilatйrales avec les pays, qui font partie de l'Association des nations du Sud-Est asiatique, se dйveloppent dynamiquement.

Les cadres politiques nйcessaires pour donner une impulsion а «l'enracinement» de l'йconomie des rйgions sibйriennes et extrкme-orientales dans les processus d'intйgration en AP sont crййes par la participation de la Russie а toutes les structures rйgionales multipartites leaders. Certes, la prйparation а la prйsidence de la Russie en 2012 au Forum «Coopйration йconomique en Asie-Pacifique» exige une attention primordiale dans l'avenir proche. L'efficacitй de l'utilisation des possibilitйs, qui s'ouvrent а ce propos pour montrer de faзon parlante а nos partenaires de la CEAP le potentiel de la coopйration йconomique des territoires orientales la Russie avec les pays de l'AP, ne dйpend que de nous.

L'avantage concurrentiel le plus йvident de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient -leurs riches ressources naturelles – devient surtout important dans les conditions du dйficit croissant des sources de l'йnergie et des autres matiиres premiиres dans les pays de l'AP en dйveloppement fulgurant. Nos pйtrole, gaz, charbon, autres matiиres premiиres minйrales, bois, йnergie йlectrique seront toujours trиs demandйs par nos voisins. C'est, certes, un plus, au moins pour la perspective а court terme.

Nйanmoins, continuer de miser en perspective а long terme sur l'exportation de ces marchandises veut dire йterniser le caractиre а matiиres premiиres de l'йconomie des rйgions russes de l'Est, se vouer au retard. Les dirigeants du pays ciblent sur le mouvement sur la voie des innovations du dйveloppement de l'йconomie. Il faut mettre cette tвche en avant aussi dans notre travail de recherche de la place digne de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient en AP.

Pour cela, on a avant tout besoin de crйer а l'est de la Russie une infrastructure moderne, y compris le secteur de l'йnergie, le transport et les tйlйcommunications. On a besoin d'une politique de douane et fiscale bien pensйe, qui favoriserait la poursuite des investissement йtrangers par voie de la crйation pour le business йtranger d'un climat d'investissements favorable. Comme en tйmoigne l'expйrience йtrangиre, la garantie de l'ordre et l'йradication de la corruption sont aussi les conditions indissolubles du succиs. En alliant ces mesures aux immenses possibilitйs de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient, y compris le potentiel scientifique et technique accumulй et la main d'oeuvre hautement qualifiйe, nous pouvons espйrer un effet cumulatif puissant.

La coopйration frontaliиre devra rester une piste importante de l'interaction йconomique des rйgions avec le monde extйrieur. Naturellement, ici nous devront partir de nos propres intйrкts au lieu de «suivre le cours des choses». Il faudra, en particulier, obtenir la contribution maximale des accords de coopйration entre les sujets de la Fйdйration et les provinces voisines de la RPC aux milieux d'affaires locales dans leur travail d'appel des capitaux et des hautes technologies йtrangers dans les secteurs industriels de base compte tenu des prioritйs du dйveloppement d'innovations.

Pour garantir la participation active de l'йconomie de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient aux processus d'intйgration rйgionaux, on a besoin d'une ligne unique des efforts consйcutifs et concertйs du centre fйdйral et des sujets de la Fйdйration. Le rфle coordinateur lors des contacts internationaux reste, certes, au MAE de la Russie. Parallиlement, en ce qui concerne l'appui de la promotion plus intensive des produits et des technologies de ces rйgions sur les marchйs des pays de l'AP, c'est naturellement а tous les ministиres et dйpartements sectoriels, avant tout au Ministиre du Dйveloppement йconomique de la Russie et au Ministиre des rйgions de la Russie, а dire leur mot de poids.

Je recommanderais aux rйgions sibйriennes et extrкme-orientales d'йchanger plus activement d'information et de bonne expйrience, йlaborer les approches communes. Un rфle important dans les problиmes de la coordination de l'activitй des sujets de la Fйdйration sur la piste asiatique-pacifique appartient aux reprйsentants plйnipotentiaires du Prйsident de la Fйdйration de Russie dans les districts fйdйraux de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient.

Je sais, qu'aujourd'hui, vous allez parler de tous ces problиmes en toute franchise, sans vous gкner а indiquer les points faibles, comparant la vision de la situation sous divers angles de vue, proposant les formules crйatrices de rиglement des problиmes existants. Cela dit, je voudrais souligner le haut degrй de votre responsabilitй. Le moment actuel nous offre objectivement une rйelle chance d'obtenir la percйe dans la solution de la double tвche : mettre les avantages concurrentiels des rйgions de la Sibйrie et de l'Extrкme-Orient et les possibilitйs favorables, qui existent en AP, au service du dйveloppement du pays et parallиlement rйserver а la Russie une place digne dans l'architecture йconomique rйgionale en formation.

J'espиre, que l'йchange de vues d'aujourd'hui donnera des rйsultats pratiques. Ils seront reflйtйs dans le rapport au Prйsident de la Fйdйration de Russie, que nous prйvoyons de prйparer а l'issue de notre rйunion.

Merci pour votre attention.

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Conseil de l'Europe (CE)

OTAN

Union européenne (UE)

x
x
Outils supplémentaires de recherche