4.03.2013:22

Sur la création du Comité sur les questions d'éthique relatives à l'intelligence artificielle auprès de la Commission de la Fédération de Russie pour l'Unesco

415-04-03-2020

  • ru-RU1 fr-FR1 en-GB1

Communiqué de presse

 

Jeudi 27 février au Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie s'est tenue la réunion constitutive du  Comité sur les questions d'éthique relatives à l'intelligence artificielle auprès de la Commission de la Fédération de Russie pour l'Unesco. L'objectif de la création de cet organe consultatif ouvert est la formation d'une position coordonnée de la Russie sur la participation à l'élaboration de cadres normatifs universels dans le domaine de l'éthique de l'utilisation des technologies d'intelligence artificielle sur la principale plateforme de l'Unesco.

Le Comité rassemble des représentants de ministères et institutions compétents russes, des chercheurs et des spécialistes émérites dans le domaine des technologies numériques, ainsi que des responsables de structures scientifiques, éducatives et commerciales, dont certains participent à la rédaction de la Stratégie nationale de développement de l'intelligence artificielle d'ici 2030. L'académicien de l'Académie des sciences de Russie Alexandre Koulechov, recteur de l'Institut de la science et de technologies de Skolkovo, a été élu président du Comité. Le secrétaire exécutif est le directeur du Centre Skoltech pour les technologies de calcul scientifiques et d'ingénierie pour le traitement des mégadonnées Maxim Fedorov, qui a été inclus, sur décision de la Directrice générale de l'Unesco Audrey Azoulay, au groupe de travail d'experts de l'Unesco pour préparer le projet de recommandations en matière d'éthique de l'intelligence artificielle.

Les participants à la réunion étaient unanimes sur le fait que le développement exponentiel de l'intelligence artificielle, notamment de l'apprentissage machine, l'intensification de leur utilisation dans la vie quotidienne et les risques associés d'utilisation illégale de ces technologies nécessitaient une réflexion minutieuse au niveau national et international. A cet égard, les priorités fixées dans le travail du Comité sont la promotion à l'Unesco des approches russes concernant l'éthique de l'intelligence artificielle et l'activité éducative appropriée en Russie et à l'étranger.

 

 

x
x
Дополнительные инструменты поиска