Allocution d'ouverture du Ministre russe des Affaires étrangères par intérim Sergueï Lavrov lors de son entretien avec le Ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, Moscou, 10 mai 2018

877-10-05-2018

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Monsieur le Ministre,

Chers invités,

Nous vous souhaitons la bienvenue à Moscou. Je me réjouis de cette rencontre. En plus du message que nous vous avions envoyé, je voudrais cette fois vous féliciter personnellement pour votre nomination au poste de Ministre des Affaires étrangères du gouvernement de coalition.

Nous souhaitons coopérer sur l'ensemble des questions se rapportant à nos relations bilatérales, et sur les affaires internationales dans la mesure où l'Allemagne est prête à le faire.

Les relations russo-allemandes sont des relations entre deux grandes puissances du continent européen. Les affaires sur le Vieux continent ont toujours dépendu de leur état. Quand des périodes de crise éclataient dans ces relations, tout le continent souffrait. Au contraire, quand la Russie et l'Allemagne s'entendaient, cela profitait à tous les Européens. Indéniablement, la réconciliation historique entre nos peuples, qui s'est produite en grande partie grâce au soutien actif de la réunification de l'Allemagne par notre pays, a eu une importance cruciale pour les destinées de l'Europe. Nous espérions vraiment que la réunification de l'Allemagne serait suivie par une véritable union de l'Europe, la construction d'une "maison paneuropéenne" basée sur la sécurité égale et indivisible. Malheureusement cela n'est pas arrivé, mais nous ne perdons pas de vue cette objectif stratégique.

Nous sommes prêts à chercher des approches mutuellement acceptables avec nos partenaires allemands - et dans l'ensemble occidentaux-  même dans la situation actuelle qui ne nous convient pas du tout et qui n'est pas de notre fait. Vous le savez, elle continue de ternir les perspectives de coopération aussi bien en Europe que sur la scène internationale.

Je compte sur un entretien franc. J'apprécie votre décision de venir pour une conversation directe peu de temps après votre nomination. C'est toujours bien plus utile que la diplomatie du microphone.

Bienvenue!

 

Documents supplémentaires

Photos

x
x