Commentaire pour la presse du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l'issue de son entretien avec le Ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, Sotchi, 13 septembre 2017

1682-13-09-2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Nous revenons avec le Ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif d'un entretien avec le Président russe Vladimir Poutine. Après cela nous nous sommes entretenus à notre niveau, et nous pouvons constater que les discussions d'aujourd'hui ont permis d'englober tout le spectre des relations entre la Russie et l'Iran en ce qui concerne les plans bilatéraux et l'agenda international.

Dans nos pourparlers bilatéraux nous nous sommes focalisés sur les accords conclus en mars dernier pendant la visite du Président Hassan Rohani en Fédération de Russie. Nous avons constaté que tous les services travaillent bien, nous avons souligné l'importance de poursuivre un travail actif de la Commission intergouvernementale pour la coopération commerciale et économique, du Comité de haut niveau pour l'industrie et le commerce et de la Commission pour la coopération militaro-techniques.

Nous avons accordé une attention particulière à l'énergie nucléaire. Le premier réacteur de la centrale nucléaire de Bouchehr produit déjà de l'électricité à plein régime. Les négociations sur la préparation pour la construction du second réacteur sont en cours. Nous avons également parlé d'importants projets prévus prochainement pour électrifier les routes ferroviaires en Iran et construire des centrales thermiques.

Parmi les affaires internationales, pour une raison évidente, nous avons accordé une attention particulière à la Syrie. Nous avons confirmé tous les accords à la base du processus d'Astana et de mise en place de zones de désescalade. Demain et après-demain nos représentants avec les collègues turcs et les observateurs américains, jordaniens et les représentants de l'Onu à Astana termineront le travail sur la zone qui doit être mise en place dans la région d'Idleb. Nous comptons sur le succès de cette réunion.

Nous avons étudié la situation en termes de mise en œuvre du Plan d'action global commun sur le programme nucléaire iranien. La Russie a constaté l'accomplissement à part entière par l'Iran de tous ses engagements, tout comme le Directeur général de l'AIEA Yukiya Amano qui a émis plusieurs fois cette conclusion.

Nous avons évoqué le dossier caspien. Les discussions sur la Convention du statut juridique de la mer Caspienne entrent en phase finale. Dans les semaines à venir nous comptons organiser une nouvelle réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de la région Caspienne.

Sur un plan plus large nous souhaitons que la situation dans le Golfe se normalise et que les pays arabes et l'Iran aient la possibilité d'un dialogue, de prise en compte des préoccupations réciproques et de recherche d'accords permettant de développer cette région de manière stable et sur les principes de bon voisinage.

Nous nous sommes mis d'accord avec Mohammad Javad Zarif pour poursuivre notre dialogue à l'Onu pendant la session de l'Assemblée générale des Nations unies où nous nous trouverons la semaine prochaine.

 

Documents supplémentaires

Photos

x
x