Sur la visite du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au Royaume hachémite de Jordanie

1663-11-09-2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Communiqué de presse

 

Du 10 au 11 septembre, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est rendu en visite de travail au Royaume hachémite de Jordanie. A Amman il a été reçu par le Roi Abdallah II, il s'est entretenu avec le Ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés Ayman Safadi.

Durant les pourparlers une attention particulière a été accordée à la tâche de renforcer les relations russo-jordaniennes traditionnellement amicales. Tout en mettant l'accent sur la mise en œuvre des accords conclus à l'issue de la visite en Fédération de Russie du Roi Abdallah II en janvier dernier, y compris les projets conjoints dans le domaine énergétique, touristique et des échanges culturels et sociaux.

Sergueï Lavrov et Ayman Safadi ont signé l'Accord entre le gouvernement de la Fédération de Russie et le gouvernement du Royaume hachémite de Jordanie sur l'annulation du régime de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques, spéciaux ou de service.

Les interlocuteurs ont échangé leurs points de vue sur la situation au Moyen-Orient au vu du potentiel dangereux de conflits intérieurs qui y demeure et des menaces terroristes qui continuent d'exercer un effet déstabilisateur sur la sécurité régionale et internationale.

Les interlocuteurs ont réaffirmé le soutien fondamental de la Russie et de la Jordanie de la souveraineté, de l'unité et de l'intégrité territoriale de la Syrie, l'absence d'alternative au règlement politique de la crise syrienne à travers le dialogue intersyrien inclusif en s'appuyant sur la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies. Ils ont attribué une note élevée à la coopération de Moscou et d'Amman dans le cadre du processus d'Astana pour renforcer le cessez-le-feu en Syrie, notamment dans la zone de désescalade au sud.

En ce qui concerne l'Irak ont été notés les succès notables du gouvernement de Haïder al-Abadi dans la lutte contre le terrorisme et le rétablissement du contrôle sur les territoires capturés par Daech. Les interlocuteurs se sont prononcés en faveur d'une entente interirakienne par le biais d'un dialogue avec la participation de toutes les forces politiques et groupes ethno-confessionnels du pays. Dans le même temps a été constaté le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Irak en tant qu'un Etat fédératif uni.

En évoquant la situation dans le processus de paix au Proche-Orient a été réaffirmé l'attachement immuable de la Russie et de la Jordanie à la solution à deux Etats du problème palestinien sur la base juridique internationale reconnue, y compris l'initiative de paix arabe et la nécessité de l'établissement au plus vite d'un processus de négociations israélo-palestinien stable.

Sergueï Lavrov a également rencontré les responsables des communautés d'amitié avec la Russie et des associations de diplômés d'universités soviétiques et russes.

 

x
x