Sur la visite du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au Royaume d'Arabie saoudite

1656-10-09-2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Communiqué de presse

 

Sergueï Lavrov, Ministre russe des Affaires étrangères, s'est rendu du 9 au 10 septembre au Royaume d'Arabie saoudite pour une visite de travail. Il a été reçu à Djeddah par le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et s'est entretenu avec Adel al-Joubeir, Ministre saoudien des Affaires étrangères.

Compte tenu de la prochaine visite du roi d'Arabie saoudite en Russie, première de l'histoire des relations des deux pays, qui devrait avoir lieu au début de l'octobre 2017, les rencontres et les entretiens du ministre russe ont accordé une attention particulière aux questions d'actualité relatives au développement ultérieur efficace de tout l'ensemble des liens russo-saoudiens. Ils ont également confirmé la volonté bilatérale de Moscou et de Riyad de maintenir leur dialogue politique confidentiel sur un large éventail des problèmes de l'agenda régional et global faisant partie des intérêts des deux pays.    

Ils ont constaté la position commune de la Russie et de l'Arabie saoudite visant à élargir la coopération dans le domaine commercial, économique, énergétique, d'investissement, industriel, scientifique, technique, culturel, humain etc. Dans ce contexte, ils ont confirmé l'importance du travail conjoint énergique dans le cadre de la Commission intergouvernementale russo-saoudienne, ainsi que des contacts directs entre les milieux d'affaires des deux pays.

L'examen des problèmes du Moyen-Orient a mis l'accent sur le règlement politique et diplomatique le plus rapide que possible des conflits et des crises persistants dans cette région stratégique, notamment sur la situation en Syrie, au Yémen, en Irak, en Lybie, dans la zone du Golfe et sur les territoires palestiniens. La Russie et l'Arabie saoudite ont confirmé la convergence de leurs approches de principe concernant le respect rigoureux des normes du droit international, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des États, ainsi que l'unification des efforts de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme et l'idéologie extrémiste.

 

x
x