Discours du Ministre

6 octobre 201709:50

Allocution du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors du IVe Forum international des diplômés du MGIMO, Astana, le 6 octobre 2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Monsieur Tokaïev,

Monsieur Abdrakhmanov,

Monsieur Torkounov,

Chers amis,

Je suis ravi d'assister à ce forum devenu traditionnel. J'espère que cette tradition sera maintenue. Tout d'abord, permettez-moi de vous transmettre les salutations du Président russe Vladimir Poutine adressées aux participants et aux hôtes du IVe Forum international des diplômés du MGIMO:

"Chers amis,

Je vous salue à l'occasion de l'ouverture du IVe Forum international des diplômés du MGIMO.

Cette année, les invités de différents pays - les collaborateurs des institutions publiques, les diplomates, les chercheurs et les experts en relations internationales, les journalistes, les personnalités publiques et les représentants des milieux d'affaires - se sont réunis à Astana, considérée à juste titre comme un centre de la diplomatie multilatérale, de la coopération économique internationale et des processus d'intégration eurasiatiques.  

Le MGIMO jouit d'un respect mérité en Russie et à l'étranger, est réputé grâce à ses écoles scientifiques et à ses bonnes traditions d'enseignement fondamental. La communauté internationale de ses diplômés est unie non seulement par les sentiments chaleureux qu'ils nourrissent envers leur alma mater, mais aussi par leur attachement au principe de respect mutuel et leur intérêt sincère à développer la coopération internationale. 

Je voudrais remercier sincèrement le Président de la République du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev, le Président du Sénat du Parlement de la République du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokaïev - qui est diplômé du MGIMO - ainsi que tous nos collègues kazakhes ayant participé aux préparatifs de cet événement si important.

Je suis certain que les participants au forum mèneront des discussions intéressantes et substantielles qui contribueront à renforcer l'amitié et la compréhension mutuelle entre les peuples de différents pays.

Je vous souhaite un travail fructueux et tout le meilleur.

Vladimir Poutine"

De mon côté, je voudrais exprimer ma reconnaissance profonde au dirigeants kazakhes, notamment au Président, au Président du Sénat, à tous nos amis pour leur soutien aux préparatifs du forum, pour leur accueil très chaleureux et l'hospitalité dont ils ont fait preuve envers les participants.

Je suis ravi de vous rencontrer aujourd'hui. Je vois beaucoup de visages familiers et d'amis dans la salle. Le niveau élevé des représentants des dizaines des pays du monde est un témoignage convaincant de la camaraderie qui lie les diplômés du MGIMO. Quel que soit notre fonction, nous sommes tous réunis par des années d'études dans notre alma mater, devenue pour beaucoup - sans aucune exagération -  une "deuxième maison".

Nous sommes fiers que notre université ne se repose pas sur ses lauriers mais poursuive son développement dynamique, augmente son potentiel d'enseignement et de recherche, et maintienne de bonnes positions dans des classements académiques russes et internationaux. Elle perfectionne son système de formation des experts en relations internationales dans des domaines différents, de l'économie à la politologie en passant par l'administration publique. L'ouverture d'un campus dans la ville d'Odintsovo dans la région de Moscou en 2016 a été un événement important de la vie de l'université.

Le MGIMO élargit de manière cohérente ses liens internationaux, offre aux professeurs et aux étudiants la possibilité de faire un stage à l'étranger, se lie à de nouveaux partenaires étrangers. L'un des derniers exemples en date est la signature de l'Accord de coopération entre le MGIMO et l'Institut des relations internationales auprès du Ministère turkmène des Affaires étrangères, signé lors de la visite officielle du Président russe Vladimir Poutine à Achkhabad.   

Il est surtout important, pour les diplomates, que l'université ne soit pas seulement une "pépinière de cadres" pour la politique étrangère et le leader mondial selon le nombre de langues étudiées, mais aussi une citadelle de l'amitié des peuples. Les rangs de ses diplômés comptent des représentants de plus de 50 États.  

L'administration du MGIMO fait tout son possible pour maintenir, à l'université, une atmosphère d'entente internationale et interconfessionnelle, aider à comprendre l'importance du patriotisme, du respect envers les représentants d'autres cultures et religions, et transmettre la faculté de présenter honnêtement sa position et d'écouter celle de son interlocuteur. Toutes ces qualités sont cruciales pour les experts de relations internationales dans n'importe quel pays. Aujourd'hui, alors que se poursuit la formation d'un système mondial polycentrique reflétant la diversité culturelle et civilisationnelle du monde actuel, les efforts visant à éduquer les jeunes dans un esprit d'ouverture et de compréhension mutuelle au lieu de la confrontation programmée sont plus que jamais nécessaires.

La Russie met en œuvre une politique étrangère active, promeut un agenda unificateur, équilibré et orienté vers l'avenir qui vise à créer des relations égalitaires et mutuellement avantageuses avec tous les États et associations d'intégration sans aucune exception sur la base du respect des principes du droit international et des intérêts des autres pays, ainsi que de la non-ingérence dans les affaires intérieures. Cette approche - personne n'impose aux autres ses opinions et ses solutions, mais préfère la valeur de la vérité et de la justice, la capacité à penser de manière indépendante - est inhérente à notre université.       

J'espère que la mise en œuvre du programme chargé du forum permettra de non seulement se souvenir de l'"esprit du MGIMO" et de se plonger dans son atmosphère unique, mais aussi d'examiner de nouvelles initiatives destinées à favoriser le maintien de la confiance et de la compréhension mutuelle, l'approfondissement de la coopération entre les pays et les peuples.

En tant que Président du Conseil de tutelle du MGIMO, je voudrais exprimer, pour conclure, ma reconnaissance sincère à tous mes amis - citoyens russes ou étrangers - qui font partie de ce dernier. Je suis surtout reconnaissant aux donateurs qui soutiennent par leurs contributions le Fonds (Endowment) permettant à l'université d'obtenir des ressources supplémentaires pour son développement progressif.

Je vous souhaite des discussions fructueuses, des impressions vives et tout le meilleur.

 

 

 

 

 

 

 

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche