Actualités

13 février 201419:22

Commentaire du Département de l'Information et de la Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Russie sur la situation en République centrafricaine

272-13-02-2014

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Nous suivons avec attention ce qui se passe en République centrafricaine. En dépit de toutes les mesures prises par la communauté africaine et internationale, la situation dans ce pays reste extrêmement tendue. Le niveau élevé de violence, les violations massives des droits de l'homme, le dégré de problèmes interreligieux, le grand nombre de réfugiés et de personnes déplacées, la crise humanitaire de grande ampleur suscitent notre grave préoccupation.

Nous nous attendons à ce qu'en étroite coopération avec la Mission internationale de soutien à la République centrafricaine sous la direction africaine, les militaires français et la prochaine opération des forces d'opérations de l'UE, le chef d'Etat de transition Catherine Samba Panza et le nouveau gouvernement prendront des mesures efficaces pour normaliser la situation dans le plus bref délai.

Nous sommes convaincus que mettre de l'ordre pour assurer la sécurité des civils et la mise en place d'un dialogue national global est la seule voie possible pour trouver une solution durable en République centrafricaine. La responsabilité principale pour atteindre ce but tombe sur les dirigeants intérimaires de cet Etat et les pays africains voisins qui sont capables d'aider à stabiliser le pays, ainsi que les associations sousrégionales et continentales, y compris l'Union africaine et la Communauté économique des États de l'Afrique centrale. Le rôle des partenaires internationaux doit consister en aide aux efforts africains conformément aux dispositions des résolutions 2121, 2127 et 2134 du Conseil de sécurité de l'Onu.

Le 13 février 2014

Ambassades et consulats russes à l'étranger

Représentations en Russie

Reportage photos