Actualités

30 septembre 201516:56

Communiqué du Département de l'information et de la presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant la situation en Centrafrique

1856-30-09-2015

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1
 

Selon les informations connues, le conflit interconfessionnel s'est aggravé en République centrafricaine. Le meurtre d'un représentant de la communauté musulmane commis le 26 septembre dans la capitale du pays, Bangui, a provoqué des affrontements entre les représentants de l'ancienne coalition islamiste Seleka et  les combattants du groupe chrétien armé Anti-balaka. Le nombre total de victimes des émeutes est supérieur à 40 personnes. Près de 30 000 Centrafricains ont dû quitter leur foyer. Le couvre-feu a été instauré à Bangui.

Selon l'Ambassade de Russie à Bangui, il n'y a pas de victimes russes.

Moscou prône la normalisation de la situation le plus rapidement possible et le rétablissement de la loi et de l'ordre sur l'ensemble du territoire de la Centrafrique. Nous appelons toutes les forces politiques influentes de ce pays à cesser immédiatement la violence, qui entraîne non seulement de nombreuses victimes civiles, mais aggrave également les processus politiques à l’œuvre pour la période de transition.

 

Le 30 septembre 2015

 

 

 

Ambassades et consulats russes à l'étranger

Représentations en Russie

Reportage photos