Agrégateur de contenus

26 février 201519:12

Communiqué de presse Sur l'entretien du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avec une délégation du groupe de contact ministériel de l'Organisation de la coopération islamique pour la Palestine et Jérusalem-Est

338-26-02-2015

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1
Le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est entretenu les 25 et 26 février avec une délégation du groupe de contact ministériel de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) pour la Palestine et Jérusalem-Est, présidée par le Ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri et constitué par le Ministre guinéen des Affaires étrangères François Lonsény Fall, le Ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad Al-Maliki, le Secrétaire général de l'OCI Iyad Madani et l'Ambassadeur spécial du Ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères Agchin Mekhdiev.

Les membres de la délégation de l'OCI ont exposé en détails la situation à Jérusalem-Est et sur les territoires palestiniens occupés dans l'ensemble, notant parmi les principaux facteurs dégradants la poursuite de la construction illégale des colonies. Les parties ont exprimé leur préoccupation face à la pratique israélienne de retenir les allocations, les droits fiscaux et de douane destinés aux Palestiniens, ainsi qu'à d'autres actes illégaux.

Sergueï Lavrov a réaffirmé la position de principe de la Russie au soutien des attentes légitimes du peuple palestinien pour la création d'un État palestinien indépendant, viable et territorialement intègre avec une capitale à Jérusalem-Est cohabitant en paix et en sécurité avec ses voisins. Il est possible d'y parvenir en relançant un processus substantiel de négociations entre les Palestiniens et les Israéliens pour régler les questions centrales du statut définitif de tous les territoires palestiniens. La paix, le calme et le respect des droits de toutes les confessions doivent être garantis dans la ville sacrée pour les fidèles des trois religions monothéistes.

Nous avons noté en particulier l'intensification de l'activité du Quartet pour le Moyen-Orient, mécanisme universellement reconnu qui accompagne le processus de paix israélo-palestinien, et sa coopération accrue avec les puissances régionales, ainsi que la Ligue arabe et l'OCI.

Compte tenu du statut de la Russie en tant que pays observateur auprès de l'OCI, les parties ont également évoqué des questions pratiques d'intérêt mutuel de la coopération de la Russie avec cette organisation internationale panislamique prestigieuse.

Le 26 février 2015
 
 

Calendar

x
x

Archive

Outils supplémentaires de recherche