4 août 201713:33

Communiqué du Département de l'information et de la presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant la position du Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe Nils Muižnieks par rapport à la plainte "Ecodefence et autres contre Russie"

1453-04-08-2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

 

La Russie a été confuse par le récent commentaire publié par le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe concernant sa décision d'intervenir en tant que tierce partie dans l'examen de la plainte "Ecodefence et autres contre Russie" déposée à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), où il admet des attaques contre la législation russe sur la régulation de l'activité des ONG.

En particuliers, Nils Muižnieks décrit la législation russe comme "allant à l'encontre des droits de l'homme" et "incompatible avec les normes internationales et européennes des droits de l'homme", la considère comme une "atteinte aux droits à la liberté d’association et à la liberté d’expression", qui conduit soi-disant à l'"ostracisme, au harcèlement, voire aux agressions physiques" des organisations mentionnées et de leur personnel.

Nous considérons de telles affirmations et le ton du commentaire choisi par le Commissaire comme un geste hostile vis-à-vis de notre pays, dont la législation répond parfaitement aux normes du droit international. La mention de prétendus "harcèlements et agressions" est absolument infondée.

Nous appelons Nils Muižnieks à utiliser dans ses commentaires publics des informations vérifiées, à éviter les fausses accusations et la politisation des questions relatives à l'activité du CEDH et donc purement juridiques.

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

OTAN

Union européenne (UE)

Affichage de contenus web

x
x
Outils supplémentaires de recherche