5 juin 200411:56

STÉNOGRAMME DE L'ALLOCUTION D'OUVERTURE DE S.V.LAVROV, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA RUSSIE, AU COURS DE LA SÉANCE DU CONSEIL SCIENTIFIQUE AUPRÈS DU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE AU SUJET «DES TÂCHES ACTUELLES DE LA POLITIQUE ÉTRANGÈRE DE LA RUSSIE», LE 31 MAI 2004

1280-05-06-2004

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Traduction non-officielle du russe

Nous apprйcions hautement les bons rapports, que le Ministиre des affaires йtrangиres de la Russie a avec la communautй scientifique politologique. C'est une des pistes qui nourrit notre diplomate d'idйes, une des formes importantes de l'enrichissement du processus cognitif, qui est nйcessaire pour comprendre ce qui se passe au monde et pour dйfendre le plus efficacement les intйrкts de notre pays, compte tenu de toute la gamme des opinions qui existent dans la sociйtй sur le problиme de la politique intйrieure et йtrangиre. Sans le renforcement ultйrieur des processus de politique intйrieure dans l'йconomie, la vie politique et sociale, la diplomatie nationale peut а peine dйfendre efficacement les positions de la Russie dans le monde. Je veux assurer que les traditions de pareilles rencontres seront poursuivies. Nous apprйcions hautement l'expйrience de la pareille coopйration.

Nous ne nous rйunissons pas aussi souvent qu'on le voudrait. Ceci est liй avec le calendrier de l'activitй de politique йtrangиre qui va s'intensifiant. J'espиre que nous saurions pйriodiquement «mettre nos montres а l'heure». Nous sommes intйressйs а ce que toutes les йlaborations dans le domaine de politique йtrangиre (beaucoup d'entre vous en sont les auteurs) ne restent pas en-dehors du champ de vue du Ministиre des affaires йtrangиres de la Russie, pour qu'elles soient toutes plus ou moins utilisйes dans notre travail pratique pour l'enrichir et rendre la diplomatie plus efficace et performante sur le plan de la solution des tвches que le Prйsident de la Russie assigne au Gouvernement en gйnйral et au MAE et aux autres administrations - acteurs du processus de politique йtrangиre - en particulier.

Les principales tвches, formulйes dans le Message du Prйsident а l'Assemblйe Fйdйrale de la Russie, affirment que le cap de notre politique йtrangиre reste inchangй. L'essentiel est de garantir les conditions extйrieures favorables au maximum pour le dйveloppement ultйrieur du pays tant sur le plan de la sйcuritй que sur celui de l'augmentation de l'efficacitй et de la compйtitivitй de l'йconomie, de l'augmentation du bien-кtre de nos citoyens, du rиglement, а cette fin, des problиmes sociaux aigus. Nous sommes chargйs de partir des intйrкts rйels, de ceux des gens avant tout. Cela reflиte la continuitй de notre cap et exige, dans le mкme temps, la prйcision ultйrieure afin que les manifestations de politique extйrieure soient bien mises au point du point de vue de la tвche de l'amйlioration de la vie des Russes. Ceci a trait, entre autres, aux droits de nos compatriotes qui se sont retrouvйs а l'йtranger.

Je pars de ce que nous pouvons discuter en ce format les problиmes les plus divers. Peut-кtre serait-il utile de nous rйunir pйriodiquement dans les formats plus restreints aussi pour discuter encore plus franchement et de maniиre moins «organisйe». Bien que, dans cette audience aussi, j'espиre un dialogue informel. Avant tout, nous parlons du dialogue avec notre science, avec les politologues. J'espиre que l'on va infirmer la thиse sur la crise de la comprйhension des processus qui se passent dans le monde. Le fait que nous en parlions tйmoigne de notre intйrкt а ne pas admettre une crise pareille et а йlaborer la comprйhension qui rйponde, sur le plan stratйgique et pratique, aux intйrкts du pays.

La mondialisation crйe toujours de nouveaux problиmes. La lutte contre le terrorisme continue, mais il est йvident que son efficacitй doit кtre augmentйe. L'image des relations internationales en gйnйral se prйsente comme trиs floue. On a l'impression (ce qui est de plus en plus confirmй) que le systиme international de l'avenir se trouve au stade de formation. Aujourd'hui, d'une part, on doit rйagir а tous ces processus et les comprendre а mesure qu'ils se prйsentent, et, d'autre part – c'est un moment propice pour influer sur eux plus efficacement. Nous affrontons une tвche compliquйe, et sans l'idйe scientifique, sans l'intelligence collective, il sera trиs difficile de trouver la vйritй, il ne sera pas facile de mettre au point des pas corrects.

Les йvйnements autour de l'Irak ne contribuent pas au renforcement de la cohйsion de la coalition antiterroriste, mettent а l'ordre du jour beaucoup de problиmes supplйmentaires, sans parler dйjа de l'йbranlement des fondations de l'ordre mondial actuel, qui s'appuie sur les Statuts de l'ONU. On a toujours plus d'indices tйmoignant de ce que d'aucuns aimeraient tirer des йvйnements para-irakiens ou de l'influence de la situation en Irak sur les rapports internationaux modernes, la conclusion de l'arrivйe de l'йpoque du conflit des civilisations. Pour notre pays, les tendances de ce genre sont extrкmement dangereuses. Dans le mкme contexte, sont crййes de nouvelles menaces dans le domaine de la prolifйration d'armes d'extermination massive, y compris а proximitй immйdiate de nos frontiиres. Il faut chercher l'issue а cette situation uniquement sur la base collective, sans repousser aucun pays, au contraire, en poursuivant la ligne du Prйsident de la Russie sur le dйveloppement des relations de partenariat avec tous les йtats qui y sont intйressйs, et sur l'obtention de nos objectifs а travers le dialogue au lieu de la confrontation. Certes, cela suppose les efforts ultйrieurs en commun avec les leaders des pays du monde, qui visent le rиglement collectif des affaires mondiales, ce qui suppose l'implication obligatoire aux actions collectives des Etats-Unis d'Amйrique aussi.

Un des sujets qui vient se prйsenter en toute acuitй а l'ordre du jour est le dйveloppement de la situation dans l'espace de la Communautй des Etats Indйpendants. La situation qui se forme ne peut pas nous satisfaire entiиrement. Dans le cadre de la Communautй, on a signй plusieurs documents, crйй plusieurs structures, mais leur rendement pratique n'est pas encore assez haut. Parallиlement, sont crййs les mйcanismes qui englobent l'espace de la CEI, mais sans rapport organisationnel direct avec la Communautй mкme. Ce sont la CEEurAs et l'Espace йconomique commun, et le processus de la formation de l'Etat fйdйral, et l'OTSC, et, en partie, l'Organisation de coopйration de Shanghai. Nous affrontons la tвche de rйduire l'activitй de toutes ces structures au dйnominateur commun, qui reflиte nos intйrкts а long terme.

Le 5 juin 2004

x
x
Outils supplémentaires de recherche