10 janvier 200316:06

DE LA SÉANCE CONSULTATIVE DU CS DE L'ONU CONCERNANT L'IRAK

40-10-01-2003

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Traduction non-officielle du russe

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 9 janvier, a eu lieu la séance consultative du CS de l'ONU, à laquelle sont intervenus H.Blix, Président de l'UNMOVIC, et M. ElBaradei, Directeur général de l'AIEA, qui ont rapporté les résultats intermédiaires de l'inspection en Irak.

Les dirigeants de l'UNMOVIC et de l'AIEA ont confirmé que l'Irak laissait l'accès immédiat et inconditionné des inspecteurs à tous les objets, contrôlés le plus souvent sans préavis. Les 250 contrôles effectués n'ont détecté aucune trace de la présence des AEM ou de la réalisation de programmes interdits. Les contrôles effectués ont permis d'avoir une notion plus complète de l'état des choses des dossiers dits de désarmement de l'Irak, avant tout dans le domaine nucléaire. Néanmoins, l'AIEA et, surtout, l'UNMOVIC, ont toujours des questions à poser à Bagdad, qui exigent un éclaircissement ultérieur. A cette fin, il est prévu de poursuivre les contrôles et les contacts avec la partie irakienne, y compris les interviews avec les personnes qui avaient été concernées par les programmes actuellement interdits.

En général, les briefings présentés au CS de l'ONU confirment que les contrôles repris en Irak ouvrent une voie réelle à l'élimination des "blancs" dans les dossiers de désarmement et au règlement de la situation par les moyens politico-diplomatiques uniquement sur la base des résolutions correspondantes du CS de l'ONU. Sur ce plan, il est d'une importance de principe que l'Irak garantisse la poursuite de la coopération constructive avec l'UNMOVIC et l'AIEA, répondant opportunément et complètement aux questions qu'elles puissent avoir, et que les inspecteurs internationaux puissent s'acquitter de leurs obligations avec un professionnalisme et une objectivité maxima.

La prochaine discussion de la problématique irakienne au CS de l'ONU est prévue pour fin janvier, où l'UNMOVIC et l'AIEA devront présenter les bilans des deux premiers mois des contrôles.

Le 10 janvier 2003

x
x
Outils supplémentaires de recherche