18 juin 201923:16

Allocution du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de la cérémonie solennelle d'inauguration des bâtiments reconstruits de l'Ambassade de Suisse à Moscou, en présence du chef du Département fédéral des affaires étrangères suisse Ignazio Cassis, Moscou, 18 juin 2019

1277-18-06-2019

  • ru-RU1 fr-FR1 en-GB1

 

Cher monsieur le Conseiller fédéral,

Cher monsieur l'Ambassadeur,

Mesdames et messieurs,

Chers amis,

Il m'est vraiment très agréable d'assister à la cérémonie d'inauguration des nouveaux bâtiments de l'Ambassade de Suisse en Russie - l'une des plus grandes représentations diplomatiques suisses dans le monde. Il ne fait aucun doute que cet événement occupera une place digne dans les annales séculaires de nos relations. Ce site a été conçu et construit au cœur de la capitale russe, ce qui a causé de grands inconvénients. Tout cela s'est déroulé parallèlement à la reconstruction des sites historiques qui en faisaient partie. Il a fallu plusieurs années pour achever ce travail. Mais les Suisses, comme les Russes, sont persévérants. Aujourd'hui, nous voyons le fruit de ce travail accompli selon les projets des meilleurs architectes suisses.

Je dirais, et c'est un constat, que notre Ministère a cherché à contribuer au maximum à ce processus. Étant donné que monsieur l'Ambassadeur ne l'a pas réfuté, je vous demande de me croire sur parole.

Nous tenons sincèrement en grande estime l'attention accordée par Berne au développement des relations avec la Fédération de Russie, et la présence à l'événement d'aujourd'hui de mon homologue et bon ami monsieur le Conseiller fédéral Ignazio Cassis le confirme.

Nous voyons l'aspiration de nos amis suisses à développer la coopération sur une base mutuellement bénéfique dans tous les secteurs possibles et nous leur répondons par la réciprocité.

Des processus très durables et positifs sont à l’œuvre dans la coopération commerciale, économique et d'investissement. Nous en parlerons en détail demain pendant les pourparlers.

En ce qui concerne la politique étrangère, la Suisse est connue pour son approche équilibrée et pesée, sa disposition à chercher des compromis. C'est pourquoi les diplomates suisses des différentes missions actuelles - de maintien de la paix, de médiation, notamment dans l'espace paneuropéen - sont respectés par tous les pays sans exception.

Quant au travail de l'Ambassade de Suisse en Fédération de Russie, il demande beaucoup de temps et d'efforts. L'expression, par monsieur l'Ambassadeur, des sentiments qu'il avait sur le cœur par une excellente sélection de proverbes russes en est une preuve de plus.

Je sais qu'il était absolument sincère quand il a dit aimer la Russie, aimer Moscou. Si vous vous retrouvez sous les sanctions, souvenez-vous d'un autre proverbe: "Qui a peur des feuilles n'aille pas au bois".

Je suis convaincu que le nouveau site, si accueillant et séduisant, créera les conditions les plus confortables pour remplir efficacement vos tâches. Nous vous aiderons en ce sens.

En parlant de proverbes, j'ai la "main légère": en février 2014, avec Didier Burkhalter (à l'époque Président suisse, chef du Département fédéral des Affaires étrangères - ndlr), j'ai inauguré la Maison suisse à Krasnaïa Poliana dans le cadre des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi. Cette Maison a eu un succès colossal. Je suis certain que de bonnes et longues années de travail attendent également votre Ambassade.

La seule chose que je voudrais évoquer ensuite avec vous est le fait que vous vivez ici, sur place. En 1994, quand je suis arrivé à New York, tous mes prédécesseurs vivaient directement dans le bâtiment du Représentant permanent auprès de l'Onu. Cela se perpétuait par inertie, mais j'avais tenu le coup pendant un mois et demi seulement. Il a fallu un peu de temps et bien plus d'efforts pour convaincre notre Ministère des Finances de la nécessité d'avoir une résidence d'ambassadeur à part. Mais c'est votre décision. Si vous voulez y vivre - bien sûr. Mais à votre place je ferais davantage confiance à mes collaborateurs.

Bien évidemment, le goût suisse bien connu - le mélange du raffinement et de la simplicité élégante - s'y manifeste également. Même les agents de sécurité, qu'on ne voit pas, portent des tenues nationales et s'inscrivent harmonieusement dans le paysage.

Pour conclure, je voudrais souhaiter à monsieur l'Ambassadeur, à tous ses diplomates et membres de leurs familles de la bonne humeur dans leur travail et leur temps libre, qu'il est possible d'organiser de manière intéressante, j'en suis certain. Nous répondrons par la réciproque et coopérerons avec l'Ambassade en tant que représentante de la Confédération suisse dans la réalisation de plans mutuellement avantageux de grande envergure et très prometteurs.

Documents supplémentaires

Photos

x
x
Outils supplémentaires de recherche