17 juin 201913:50

Commentaire du Département de l'information et de la presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant les déclarations inadmissibles des États-Unis accusant la Russie de mener des essais nucléaires au-delà de la norme de "rendement zéro"

1252-17-06-2019

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Les États-Unis continuent d'accuser sans fondement la Russie de violation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE). Cette fois, nous avons entendu une telle accusation dans la déclaration de la Direction du renseignement du Ministère américain de la Défense publiée ce 13 juin.

Nous soulignons une nouvelle fois que toutes ces allégations sont complètement infondées. Ce n'est rien d'autre qu'un "camouflage" des démarches de Washington pour se retirer du TICE et relancer des essais nucléaires à part entière.

Les États-Unis n'ont même pas pris la peine d'inventer une nouvelle méthode pour mettre en œuvre leurs plans et reproduisent presque entièrement les actions qu'ils avaient appliquées pour se retirer du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire. De toute évidence, il faut s'attendre prochainement à une déclaration de l'administration américaine affirmant qu'elle ne juge plus possible de rester au sein du TICE car il serait prétendument "violé par d'autres acteurs".

Il s'avère qu'à présent la nouvelle cible de la politique destructive des États-Unis afin de briser l'architecture internationale des accords dans le domaine de non-prolifération et du contrôle des armements devient un autre traité international crucial, qui constitue un élément indivisible de la sécurité et de la stabilité internationales pour la grande majorité de ses acteurs, Russie y compris.

x
x
Outils supplémentaires de recherche