25 mai 201814:52

Sur l'entretien téléphonique du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avec le Ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok

1010-25-05-2018

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

 

Communiqué de presse

 

Vendredi 25 mai, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est entretenu par téléphone avec le Ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok, à l'initiative de ce dernier.

Stef Blok a communiqué le bilan préliminaire de l'enquête pénale concernant le crash du Boeing malaysien à l'est de l'Ukraine le 17 juillet 2014, présenté lors de la conférence de presse du Groupe d'enquête conjoint le 24 mai 2018.

Le ministre russe a résolument démenti les accusations concernant l'implication de la Russie dans cette tragédie et les a considérées comme injustifiées et infondées. Il a souligné que le Groupe - la Russie avait déjà souligné les défauts de son travail - avait complétement ignoré les informations importantes présentées par Moscou: les données primaires non-traitées des radars de surveillance, les résultats d'un test en vraie grandeur effectué par la société Almaz-Antei, producteur des systèmes de missiles Bouk, ainsi que d'autres informations des experts techniques. Le ministre a indiqué que ces accusations ont été formulées avant que la Russie ait le temps de mener au bout ses réponses aux demandes du parquet néerlandais concernant l'octroi de l'aide juridique dans le cadre du crash du vol MH17.   

Sergueï Lavrov a mis l'accent sur le caractère manifestement biaisé et unilatéral de l'enquête qui s'était abstenue de donner une estimation du fait que les autorités aériennes de l'Ukraine n'avaient pas fermé leur ciel au-dessus de la zone du conflit, n'avait pas exigé de l'Ukraine ses données de contrôle aérien et n'avait pas interrogé le contrôleur qui avait suivi le vol MH17. Il a également souligné d'autres manquements et décalages de la version présentée par les autorités néerlandaises.       

 

 

Documents supplémentaires

Photos

x
x
Outils supplémentaires de recherche