5 mars 201818:06

Allocution du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de la cérémonie d'inauguration du monument aux guerriers qui ont accompli leur devoir international en Angola, Luanda, 5 mars 2018

410-05-03-2018

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Monsieur le Ministre des Affaires étrangères,

Monsieur le Ministre de la Défense,

Chers ambassadeurs de Cuba et de Namibie, vos excellences,

Chers amis,

Avant tout, je voudrais remercier l'Union des vétérans de l'Angola, l'Ambassade de Russie à Luanda et nos amis angolais pour cette initiative.

Aujourd'hui, pendant mon entretien avec le Président angolais Joao Lourenço et mes pourparlers avec le Ministre angolais des Affaires étrangères Manuel Domingos Augusto, il a été confirmé que nous nous souvenions de notre fraternité d'armes. Elle a permis de libérer l'Angola et de le faire accéder à l'indépendance.

Les chiffres qui caractérisent notre aide à l'Angola à l'époque la plus difficile, pendant le combat pour l'indépendance, ont déjà été évoqués aujourd'hui. Au final, plus de 100 000 de nos citoyens ont participé à cette lutte. 80 hommes ont été tués, des centaines ont été blessés, y compris notre Ambassadeur de Russie en Angola Vladimir Tararov.

Notre aide à ce pays fraternel ne s'est pas uniquement limitée à la lutte pour l'indépendance. Elle a continué quand la République angolaise s'est occupée de la construction de l’État. Évidemment, la diplomatie soviétique et russe a apporté sa contribution à l'établissement de notre amitié et de notre coopération en temps de paix.

Je voudrais souligner tout particulièrement qu'à cette époque difficile pour le peuple angolais, outre notre pays, Cuba et la Namibie ont apporté leur aide. Je me réjouis de la présence aujourd'hui des ambassadeurs de ces deux pays fraternels à cette cérémonie.

Ce n'est pas un hasard si la Stèle mémorielle s'appelle "A la mémoire de ceux qui ont combattu pour un Angola indépendant". Je suis certain que ce symbole de solidarité de tous ceux qui se battent pour l'indépendance et le droit de décider de leur destin rappellera pendant de longues années à la jeune génération que ces valeurs sont au-dessus de tout. Quand je vois des jeunes hommes et femmes de cette école à cette cérémonie, je suis convaincu que notre cause est juste et que nous vaincrons.

Encore une fois: merci beaucoup à tous pour cette initiative. Je vous souhaite tout le meilleur, et à nos amis angolais de nouvelles réussites dans le développement de leur pays indépendant et autonome.

 

 

Documents supplémentaires

Photos

Affichage de 1 résultat(s).
x
x
Outils supplémentaires de recherche