22 décembre 201711:41

Allocution d’ouverture du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de ses pourparlers avec le Ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson, Moscou, le 22 décembre 2017

2498-22-12-2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Monsieur le Ministre,

Chers collègues,

Nous sommes ravis de vous saluer, notamment compte tenu du fait que la dernière visite en date du chef de la diplomatie britannique à Moscou remonte à cinq ans. Il est de notoriété publique que nos relations sont au plus bas, mais pas à notre initiative. Nous avons remarqué que vous et d'autres représentants occidentaux avaient leurs propres opinions sur cette situation et préféraient les présenter publiquement. Quant à nous, nous voudrions évoquer nos préoccupations mutuelles directement, pas à la tribune mais en tête-à-tête. J’espère que nous arriverons aujourd’hui à analyser la situation de nos relations, notamment l’état gelé d’un certain nombre de mécanismes de coopération bilatérale qui ont été créés par le passé.

Je suis certain que serons également en mesure d’analyser les tendances positives formées dans les relations commerciales et économiques de nos hommes d’affaires, ainsi que nos liens culturels et humains qui se développent avec succès. Comme nous sommes évidemment partenaires au sein du Conseil de sécurité de l’Onu et du G20, il est absolument nécessaire que nous coopérions malgré nos divergences sur beaucoup de questions. Nous sommes prêts à le faire sur la base de l’égalité, du respect mutuel et de la volonté de trouver des solutions mutuellement acceptables.

J’espère mener aujourd’hui un entretien franc et direct dont l’objectif principal est, selon moi, de fixer des initiatives concrètes pour assainir nos relations. 

 

Documents supplémentaires

Photos

x
x
Outils supplémentaires de recherche