28 septembre 201715:32

Communiqué du Département de l'information et de la presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant l'examen, par le Comité des droits économiques, sociaux et culturels, du 6e rapport périodique de la Fédération de Russie sur la mise en œuvre des termes du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels

1820-28-09-2017

  • de-DE1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Les 25 et 26 septembre, à Genève dans le cadre de la 62e session du Comité des droits économiques, sociaux et culturels (CDESC) s'est tenu l'examen du 6e rapport périodique de la Fédération de Russie sur la mise en œuvre de ses engagements dans le cadre du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

La délégation russe était présidée par le vice-Ministre russe du Travail et de la Protection sociale Alexeï Tcherkassov. La délégation regroupait des représentants du Ministère russe du Travail, du Ministère russe des Affaires étrangères, du Ministère russe de l'Intérieur, du Ministère russe de la Culture, du Ministère russe de la Justice, du Ministère russe de l’Éducation et de la Science, du Ministère russe de l'Environnement, du Ministère russe de la Santé, du Ministère russe du Développement économique, de l'Agence fédérale pour les nationalités et du Parquet russe.

Durant l'examen du rapport, les experts du CDESC ont été informés en détail des progrès de la Fédération de Russie dans la mise en œuvre des termes du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels depuis la présentation du rapport précédent en 2011. La délégation russe a fourni des informations conséquentes sur les stratégies nationales adoptées et mises en œuvre dans le pays dans l'intérêt des femmes, des enfants, des personnes âgées et sur les concepts de politique familiale et migratoire.

Les membres du Comité ont été informés des mesures prises en Russie pour combattre la pauvreté et le chômage, pour la protection socioéconomique des groupes de population vulnérables, y compris les femmes, les enfants, les personnes handicapées, les migrants et les toxicomanes. Ont été présentées les actions des autorités fédérales et régionales pour améliorer la situation des peuples autochtones peu nombreux et des minorités ethniques, y compris les Tziganes.

Le CDESC a donné une haute estimation à la représentativité et au professionnalisme de la délégation russe, à sa disposition à un dialogue constructif et ouvert pour remplir tout le spectre des droits et des libertés prévus par le Pacte.

La Fédération de Russie considère immuablement la coopération avec le Comité des droits économiques, sociaux et culturels comme un facteur primordial contribuant à l'accomplissement de ses engagements internationaux en matière de droits de l'homme.

 

x
x
Outils supplémentaires de recherche