19 juin 201709:40

Allocution du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov pendant la réunion des ministres des Affaires étrangères des Brics, Pékin, 19 juin 2017

1202-19-06-2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Monsieur le Président,

Chers collègues et amis,

Avant tout je voudrais remercier le Ministre Wang Yi pour le travail que lui et son équipe ont réalisé, ainsi que pour l'efficacité des efforts de la Chine "au volant" de notre union.

Depuis le début, nous avons soutenu l'idée de Pékin d'organiser une seconde réunion séparée des ministres des Affaires étrangères des Brics.

A l'approche des contacts de nos dirigeants à Hambourg et du sommet de Xiamen, je pense qu'il est important d'évoquer les graves problèmes internationaux et les crises, de se mettre d'accord sur nos positions. J'espère, comme vient de le dire la Ministre sud-africaine des Affaires étrangères Maite Nkoana-Mashabane, que la pratique de telles réunions séparées des ministres des Affaires étrangères s'affirmera dans le travail de notre "quintet". Dans le cadre des Brics, les nouvelles économies les plus puissantes promeuvent aussi bien les intérêts communs que ceux d'un large groupe de pays émergents.

Nous cherchons à réformer le système financier et économique mondial, qui est obsolète et ne prend pas en compte le rôle des pays en développement dans l'économie globale. La mise en œuvre de la Stratégie de développement économique des Brics adoptée au sommet d'Oufa, la création de la Nouvelle banque de développement et celle du Pool de réserves de change des Brics avec un capital total de 200 milliards de dollars ont constitué des démarches importantes sur cette voie. Ces démarches contribuent réellement à la modernisation de l'architecture de gouvernance globale.

Aujourd'hui, le groupe des Brics est l'une des rares institutions internationales visant à renforcer la confiance au niveau mondial, à développer une culture de recherche de solutions de compromis et mutuellement acceptables sans idéologie, en étant orientés vers le multilatéralisme et le travail collectif.

Les Brics sont aujourd'hui un mécanisme efficace de coopération stratégique, de coordination d'actions sur de nombreux problèmes clefs de la politique et de l'économie mondiale. Tous les pays des Brics sont attachés aux principes d'indivisibilité de la sécurité, aux méthodes collectives de règlement des litiges par les moyens politiques et diplomatiques dans la lutte contre le terrorisme et d'autres menaces en s'appuyant sur le droit international et le rôle central de l'Onu.

En s'appuyant sur les fondations spirituelles des valeurs traditionnelles de nos pays, nous approfondissons la dimension humanitaire des Brics, enrichie par la diversité culturelle et civilisationnelle du monde contemporain.

Je suis certain que le 9e sommet des Brics en septembre à Xiamen contribuera au développement du partenariat entre nos pays et à l'augmentation de l'efficacité des efforts communs face aux défis qui nous font face à tous. Nous souhaitons à nos amis chinois de la réussite dans la préparation du sommet. Nous contribuerons au maximum à son efficacité.

Documents supplémentaires

Photos

x
x
Outils supplémentaires de recherche