19 avril 201716:39

Communiqué du Département de l'information et de la presse du Ministère russe des Affaires étrangères concernant la participation du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à la réunion du CMAE des États membres de l'OCS

789-19-04-2017

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Les 20 et 21 avril, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov participera à la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) des États membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Astana.

Cette réunion ouvrira l'étape finale des préparatifs de la réunion du Conseil des chefs d’État de l'OCS. Les ministres évoqueront les documents et les décisions qu'il est prévu de proposer à l'étude des chefs d’État. Le débat portera également sur l'état actuel et les perspectives de développement de l'activité de l'Organisation.

Les chefs de diplomatie accorderont une attention particulière à la fin de la procédure d'adhésion de l'Inde et du Pakistan à l'OCS et à l'attribution du statut d’États membres à ces pays. L'adhésion de ces grands États de la région ouvrira une ère importante dans l'histoire de l'OCS, contribuera au renforcement du potentiel politique et économique de l'Organisation et donnera plus de poids à son autorité internationale.

Conformément à la pratique convenue, les approches de la consolidation de l'association, de l'approfondissement de la coopération de l'OCS dans différents domaines ainsi que des problèmes régionaux et internationaux d'actualité seront reflétées dans la déclaration d'Astana.

La sécurité reste le secteur prioritaire de l'activité de l'OCS. Plusieurs documents importants sont mis au point pour promouvoir les efforts conjoints en la matière.

Une importance significative est accordée à l'adoption de la Convention de l'OCS pour lutter contre l'extrémisme, qui formule une vision commune des efforts anti-extrémistes de l'OCS. Sa mise en œuvre contribuera à l'approfondissement de la coopération pratique dans ce domaine aussi bien entre les organismes compétents des États membres qu'en faisant appel aux institutions de la société civile.

A l'heure actuelle, les parties procèdent aux démarches nécessaires pour adopter la Convention relative aux procédures publiques intérieures.

Ils se sont fixés pour objectif de poursuivre la mise au point de la Stratégie antidrogue de l'OCS d'ici 2022 et du Programme d'action pour sa mise en œuvre.

En conformité avec la décision du Conseil de la Structure antiterroriste régionale de l'OCS, le projet de Déclaration des chefs d’État sur la lutte conjointe contre le terrorisme international est en cours de préparation.

Les services de protection de l'environnement des États membres de l'OCS travaillent activement à un projet de Concept de coopération de l'OCS dans le domaine de la protection de l'environnement.

En marge du sommet, il est prévu de signer un accord entre les gouvernements des États membres de l'OCS sur l'instauration et le fonctionnement de l'Université de l'OCS. Ce projet a été lancé à l'initiative de la Russie en tant que réseau réunissant près de 80 universités de Russie, du Kazakhstan, du Kirghizstan, de Chine, du Tadjikistan et de Biélorussie. L'accord mentionné créera la base juridique nécessaire pour l'activité de l'Université.

La Russie est disposée à un travail actif avec tous ses partenaires pour assurer la réussite du sommet d'Astana.

x
x
Outils supplémentaires de recherche