26 janvier 201618:08

Communiqué du Ministère russe des Affaires étrangères concernant l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur la création d'une mission de l'Onu en Colombie

118-26-01-2016

  • de-DE1 en-GB1 es-ES1 ru-RU1 fr-FR1

Lundi 25 janvier, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l'unanimité la résolution 2261 qui crée une mission politique de l'Onu en Colombie pour accompagner le processus de paix. En tant que coauteure du projet, la Russie a activement participé à sa préparation.

Moscou suit attentivement et avec intérêt le déroulement des négociations à La Havane entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), appelées à mettre un terme au conflit armé d'un demi-siècle dans ce pays. Plusieurs fois nous nous sommes prononcés publiquement en faveur du dialogue intra-colombien et de l'aspiration des Colombiens à une paix durable dans leur pays.

Nous notons à cet égard l'importance cruciale de l'accord signé par les belligérants le 23 septembre 2015 sur les délais de conclusion des accords de paix définitifs et de leur communiqué conjoint du 19 janvier 2016 demandant un accompagnement international du processus de paix, y compris la mise en place d'une mission de l'Onu - ce qui est maintenant garanti par l'adoption de la résolution 2261.

Nous jugeons favorablement la contribution active des pays garants – Cuba et la Norvège - et des pays observateurs – le Venezuela et le Chili - au processus de paix. Nous soulignons le rôle de Cuba dans l'élaboration de solutions mutuellement acceptables aux problèmes complexes qui se posent aux participants.

Nous partons du fait que les pays de la Communauté d'États latino-américains et caraïbes (Celac) répondront par l'affirmative à la demande des parties d'envoyer dans la mission de l'Onu en Colombie des observateurs non armés.

Nous sommes certains que les accords conclus entre le gouvernement colombien et les FARC, ainsi que la résolution adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies seront des étapes importantes sur le chemin vers la paix en Colombie et permettront aux parties d'aboutir à un règlement définitif du conflit et de le mettre en œuvre de manière responsable.

En tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, la Russie est prête à continuer d'apporter sa contribution politique au processus de paix et au succès des transformations post-conflit en Colombie, pays ami avec lequel nous avons une longue histoire de coopération fructueuse et mutuellement bénéfique.

 

Le 26 janvier 2016

 

x
x
Outils supplémentaires de recherche